Christophe Lutundula (Ministre des Affaires étrangères) : » La RDC est prête à toute éventualité et se défendra face à l’agression »

Dans un communiqué daté du 17 janvier 2023, le VPM et ministre rd-congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula semble avoir compris la manœuvre de Kigali : « Le gouvernement prend acte du refus répété du M23, prend acte du non- respect par le Rwanda des engagements pris à Luanda (…) la RDC est prête à toute éventualité et se défendra par tous les moyens possibles afin de mettre définitivement fin à l’insécurité à l’est de notre pays, quoi qu’il en coûte. » Plus que jamais, la RDC ne doit compter que sur elle-même et renforcer les forces de défense et de sécurité. Mais faire la guerre à la coalition RDF-UPDF revient à faire partir tout d’abord toutes les forces qui vivent en touristes sur le sol congolais. C’est aussi recenser les effectifs de l’armée loyaliste afin de les préparer sérieusement à défendre la patrie. Certes une guerre avec alliés est toujours préférable à une guerre sans alliés mais les circonstances et le plan de la balkanisation de la RDC exigent de revoir toutes les théories de l’art de la guerre et, au besoin, de chercher des alliés lointains. La vraie question qui devrait se poser lorsque l’on signe des accords pour la paix est : « Les FARDC sont-elles la partie principale de la guerre en RDC ou une simple auxiliaire ? » L’on ne gagnera que si tous les fronts d’opérations, les fronts stratégiques, les lignes de défense et les positions stratégiques sont entre les mains de nos forces armées. Ce qui n’est pas le cas actuellement. Les FARDC doivent avoir un contrôle sur tous les points décisifs du théâtre de la guerre notamment sur les frontières avec le Rwanda et l’Ouganda. De ce fait, il est un impératif de nommer un officier de liaison à Kisoro puisque cela fait une année que la RDC n’a plus d’officier de liaison dans cette ville ougandaise frontalière de Bunagana. Notre armée à la défensive a besoin des effectifs. Ce qui pourrait lui permettre de tenir longtemps jusqu’à fatiguer l’ennemi agresseur de notre pays sans compromettre le sort de la RDC. Des sources fiables, l’on apprend que Paul Kagame aurait donné ordre à ses soldats qui occupent Rutshuru (Nord-Kivu) de ne pas obtempérer au plan de Luanda mais de gagner à la manière de la Russie de Poutine d’autres localités. Ce qui explique leur présence vers Nyamilima mais aussi dans le groupement de Bagogwe. Selon une autre source qui a requis l’anonymat, la RDF a pour objectif immédiat « Construire une rébellion à la taille du RCD de triste mémoire et avancer jusqu’au Sud-Kivu. Afin de contraindre le président Félix Tshisekedi à quitter le pouvoir. Voilà pourquoi il y a eu récemment des nominations des officiers. » Selon un autre observateur, Kigali juge Félix Tshisekedi « trop têtu et obstacle à la réalisation de leur rêve ». Pour la première fois, Félix Tshisekedi a renvoyé à Paul Kagame le miroir brisé de sa personnalité. Ce qui lui a fait très mal. L’opération de charme à Kibumba et à Rumangabo face à la Force régionale n’était qu’une ruse qui a servi à la coalition RDF-UPDF d’occuper la partie ouest du territoire de Rutshuru jusque dans le territoire de Masisi qui regorgerait de nombreuses caches d’armes. Selon la population, les éléments de la RDF sont visibles aux alentours de Kirolirwe, Kimoka et Sake. Leur objectif serait de progresser vers Kalehe dans le Sud-Kivu. Ils recrutent au Rwanda et en Ouganda pour atteindre un nombre important des réservistes. Toute cette mauvaise foi de Kigali justifie le refus de Félix Tshisekedi de faire le déplacement de Doha au Qatar. Refaire l’AFDL jusqu’au RCD n’est qu’un rêve qui ne se réalisera plus. Un conglomérat d’aventuriers n’est plus possible. L’expérience du CNDP avec Laurent Nkunda a montré le machiavélisme de Kigali consistant à se servir des Tusti et à les détruire une fois qu’ils émergent. Ce qui donna lieu au M 23, lui aussi miné par des querelles de leadership ethnique entre l’aile Bosco Ntaganda (Ngaruye) et l’aile Nkunda (Makenga). Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Justin Honlay

 

 

About LESCOULISSESRDC

Check Also

Le nouvel ordre mondial se négocie en Afrique subsaharienne contre la RDC, le Soudan…

(Le président américain Joe Biden et son homologue russe V. Poutine) Le Soudan est retombé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :