RDC/3ème Zdéf. L’Inspecteur général adjoint des FARDC satisfait de la mission d’évaluation du contrôle physique des effectifs

(Goma. Les commandants des grandes unités FARDC posent aux côtés du Gén-Maj Mundos, IG adjoint à la fin de la séance de travail. Photo Les Coulisses).

« On ne peut planifier les opérations d’une armée dont on ne connaît les effectifs. On ne peut approvisionner une armée en matériel de guerre, armements, munitions, en équipements sans en connaître les effectifs. Notre mission dans la 3ème Zone de défense a consisté au contrôle des effectifs des militaires actifs opérant dans la 3ème Zone de défense », a déclaré à la Rédaction centrale du journal Les Coulisses, le général-major Charles Muhindo Mundos lundi 14 août 2023 à la sortie d’une réunion avec les commandants des grandes unités du secteur opérationnel Sukola II et de la 34ème

Région militaire.

La mission d’évaluation du contrôle physique et biométrique des militaires de la 3ème Zone de défense débutée à Kisangani l’a conduit d’abord à Bunia. Au chef-lieu de la province de l’Ituri, le général-major Charles Muhindo Mundos a été reçu par le lieutenant-général Johnny Luboya N’Kashama, gouverneur militaire de l’Ituri.

Sur place, le général Mundos a tenu une séance de travail avec les commandants des grandes unités et les officiers ayant en charge l’administration en présence de son hôte. Il a expliqué le bien-fondé de ces contrôles initiés par le Commandant suprême des FARDC rendus possible par le Vice-premier ministre en charge de la défense nationale, Jean-Pierre Bemba. C’est le depuis le 13 juillet 2023 que le gouverneur militaire de l’Ituri avait lancé le début de l’opération de contrôle physique et biométrique des militaires actifs de la 32ème Région militaire. Le contrôle s’est déroulé en toute sécurité.

Lundi 14 août 2023, il a eu une grande séance de travail à Goma avec les commandants des grandes unités notamment la 34ème Région militaire, le commandant secteur, le commandant Brigade ainsi que les commandants zone et opérationnel. …

A chaque étape de sa tournée, l’Inspecteur général adjoint des FARDC a tenu à montrer l’importance de cette mission consistant à connaître et maîtriser les effectifs réels. Il a par ailleurs sollicité de la part des commandants des unités sur terrain de s’approprier lesdites opérations afin de permettre au Commandant suprême des FARDC de mettre tous les moyens possibles pour la montée en puissance de notre armée. Le général Muhindo Mundos a mis en garde contre toute tentative de saboter cette opération de contrôle des effectifs des FARDC.

Il est important de rappeler que l’Inspectorat général des Forces armées de la RDC, seul organe habilité et de contrôle par excellence des FARDC, travaille sur une base juridique (Cfr Loi N°013/065 du 17 juin 2023 portant organisation et fonctionnement de l’Inspectorat général des FARDC) qui détermine la mission de l’IG avec toutes les attributions. L’Inspectorat général des FARDC intervient dans le contrôle externe des effectifs, celui interne ayant été fait par les Ressources humaines et les commandants eux-mêmes.

La différence entre le contrôle déjà fait par les gestionnaires et celui de l’Inspectorat général réside en ce qu’il confronte son audit avec les résultats sur terrain et sur les effectifs. L’IG peut, par exemple, dénicher des cas dans le comportement des commandants sur terrain ou dans les bureaux à Kinshasa comme transférer un déserteur en décédé pour détourner le solde.

D’où l’importance de la sensibilisation sur le rôle des commandants afin de donner les vraies statistiques des FARDC avec tous les effets d’entraînement pour permettre au Commandant suprême de les équiper pour la défense du territoire national.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Mathias Ikem

 

About Nicaise Kibel bel

Check Also

CHESD. Guerre d’invasion de la RDC entretenue et sciemment oubliée. Patrick Muyaya en parle

(Kinshasa. Patrick Muyaya devant les auditeurs du CHESD. La guerre tel que racontée par les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :