RDC. Béatitude douloureuse sur Édouard Mwangachuchu : » Une âme rwandaise dans un corps congolais ? »

(Édouard Mwangachuchu Hizi lors d’une des audiences à la prison de Ndolo. Photo tiers).

Le juge de la Haute Cour Militaire (HCM) aurait déclaré, s’adressant au prévenu Édouard Mwangachuchu, lors de la récente audience dans l’affaire qui l’oppose au ministère public « Vous êtes de nationalité congolaise d’origine mais vous avez une âme presque rwandaise ». Formule fantastique dans sa beauté littéraire et qui porte un double sens dans le drame que vit la RDC depuis 1996. Dans son livre portant le titre « Balkanisation de la RDC ? Mythes et réalités », Éditions Scribe, Bruxelles, 2020, Nicaise Kibel’Bel Oka notait dans des mots pleis de chagrin assez similaires : « Les

insurgés (CNDP-M 23) sont des « enfants » de l’armée rwandaise par l’idéologie et le mode d’emploi au front. Ils se comportent plus en Rwandais sur le sol congolais qu’en Congolais. Ils ont un mépris de la RDC et des FARDC. »  Ainsi résumé, tout le drame qu’on nomme « infiltration des services de défense et de sécurité de la RDC » relève de cette douloureuse situation. A en croire nos confrères qui couvrent le procès à Kinshasa/Ndolo, le Ministère public l’aurait aussi noté : « Mwangachuchu est membre de la diaspora rwandaise à Kinshasa et travaille pour les intérêts du Rwanda ». En effet, de nombreux officiers « rwandophones » des FARDC ont fourbi leurs armes dans l’Armée patriotique rwandaise (APR) et ont goûté à l’idéologie du régime de Kigali. Tout comme durant la période du RCD, de nombreux « cadres politico-militaires congolais » se sont rendus au Rwanda pour des cours d’idéologie. Et la question reste pendante : « Toutes ses âmes moulues à l’idéologie du régime Kagame souvent contre la RDC ont-elles été purifiées ? » Ceux-là se trompent de plage parce que jamais ils ne seront Rwandais même s’ils ont cette âme rwandaise. Il n’y a pas de place pour eux au pays de mille collines qui préfèrent des migrants achetés en Grande Bretagne.

Tout Rwandais n’est pas nécessairement pro régime Kagame. De même que tout ancien de l’APR déversé dans les FARDC n’a pas obligatoirement l’âme rwandaise. Il existe parmi eux ceux qui s’en sont déjà débarrassés. On ne peut pas servir deux maîtres à la fois.

Depuis deux jours circulent dans les réseaux sociaux une liste d’officiers supposés avoir été durant leur carrière des éléments de l’ex-APR des années 1990-1996 servant sous le drapeau congolais. Parmi eux, naturellement il y a ceux qui gardent encore l’âme rwandaise sous l’uniforme FARDC tout comme il existe ceux qui s’en sont débarrassés. De la manière qu’on trouve encore des hommes politiques, des hommes d’affaires, des artistes, des mouvements citoyens voire des « patriotes maï-maï » qui portent eux cette âme rwandaise dans leur admiration obsessionnelle du régime Kagame. Il est important d’éviter de tomber dans le piège de l’ennemi de la RDC qui pourrait développer ce sentiment anti-rwandais dans le seul but de créer des frustrations au sein des FARDC entre « Rwandophones » et les autres. L’infraction étant individuelle. Tout dépend du désir d’être à préserver ou à abandonner cette âme rwandaise dans l’être de chacun pris individuellement. Et il faut juger par les faits et les gestes de chacun. Car, la qualité de la personne est à la fois une réalité et une valeur. Et au finish, l’homme n’est que ce qu’il devient, ce qu’il s’efforce d’être. Il faut savoir se départir du côté de la mère, écrit Proust, lequel était exemplairement attaché à sa mère. Et se débarrasser du faux cordon ombilical volé chez le Rwandais Kagame.

A la recherche des pères perdus, tous ceux des Congolais qui trimbalent l’âme rwandaise sont blâmables, dans la vie comme dans la mort.

Pour le reste, je continue à admirer cette béatitude douloureuse sortie de la bouche de ce grand juge de la HCM dans le cas Mwangachuchu qui demeure encore, jusqu’à preuve du contraire, présumé innocent ou présumé coupable. C’est selon.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Nicaise Kibel’Bel Oka

 

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC/Kiwanja. Un agent de la MONUSCO fait appel à la police du M23 dans un litige

(Cité de Kiwanja dans le Rutshuru au Nord-Kivu. Photo archives). Samedi 18 mai 2024. Kiwanja/Rutshuru. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :