RDC/Culture. L’artiste-musicien INNOSS’B et la leçon du patriotisme

« Tout bon et vrai congolais a le devoir sacré de défendre la RDC quand elle est menacée par des ennemis à l’interne comme extérieurs. » C’est non négociable bien plus quand on est leader d’opinions. Ça s’appelle patriotisme ou fierté d’appartenir à la RDC.

INNOSS’B devait se produire dans la ville de Goma qui l’a vu naître le 30 juin et le 1er juillet 2023. (Mal)heureusement les autorités de la Mairie de la ville volcanique ont, diplomatiquement, annulé (mieux reculé) ses productions. Question de ne pas souiller la date du 30 juin. On ne blague pas avec le patriotisme. La RDC a besoin de moralistes pour faire revenir à la raison ceux qui se moquent d’elle. On ne blague pas avec le pays de Lumumba.

Le jeune artiste-musicien Innocent Balume alias INNOSS’B s’était illustré par des propos jugés blasphématoires par une certaine opinion à l’encontre de son pays, la RDC agressé par le Rwanda. En déclarant à haute voix qu’il n’avait aucun problème avec Kagame et que la guerre qui secoue sa province du Nord-Kivu ne la concernait en rien et relevait des querelles entre deux États, deux Présidents…et que si jamais l’occasion se présentait, il irait livrer des concerts au Rwanda, l’artiste musicien INNOSS’B avait énervait la conscience nationale. Vraisemblablement, il ne comprenait pas la portée de sa déclaration. Ce qui paraît inacceptable pour quelqu’un qui a même construit une dizaine d’habitations à la périphérie de Goma pour les déplacés de cette guerre d’agression. L’opinion nationale scandalisée n’a pas compris là où ses aînés dans la profession avaient décliné l’offre et ont même composé des chansons patriotiques de soutien aux FARDC et à la RDC agressée par le voisin rwandais. En débarquant à l’aéroport de Goma, l’artiste-musicien avait présenté des excuses pour cet égarement. Il était mal inspiré, mieux mal encadré ou pire emporté par le démon pour cracher sur son pays. Cela n’a pas suffi à apaiser les tensions dans la ville.

Le patriotisme, c’est la fierté d’être Congolais, d’aimer son pays contre vents et marées. Max Gallo écrit pour la France : « Il faut que quelqu’un monte sur le ring et dise : je suis fier d’être Français. Qu’il réponde coup pour coup, du poing et du pied, à ceux qui, du haut de toutes les estrades condamnent la France pour ce qu’elle fut, ce qu’elle est et ce qu’elle sera. »

C’est le devoir de tout congolais et principalement des artistes de porter haut le flambeau de la RDC. Voilà pourquoi on admire tous les artistes musiciens et/ou comédiens qui ont refusé d’aller se produire au Rwanda. Parce que, par la voix, les paroles et le rythme que porte notre rumba nationale, le peuple retrouve la force mobilisatrice et moderne du patriotisme. Fier d’être Congolais.

Parce que la RDC est notre demeure et notre richesse. Nous devons la défendre et la protéger. La prochaine fois, INNOSS’B sera sage. Pour vu qu’il ait retenu la leçon. Ce qui rend la force et la fierté de la RDC, c’est le sang versé, les victoires et les défaites mais surtout son peuple qui se bat contre les charognards pour lui rendre sa dignité. Et parmi le peuple, les artistes congolais.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Justin Honlay

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC/Kiwanja. Un agent de la MONUSCO fait appel à la police du M23 dans un litige

(Cité de Kiwanja dans le Rutshuru au Nord-Kivu. Photo archives). Samedi 18 mai 2024. Kiwanja/Rutshuru. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :