RDC. Entre les bombes rwandaises et la joie des Léopards. La résilience de tout un peuple

(Goma. Les éclats des bombes de la RDF lancées sur la population civile innocente. Au mépris du droit à la vie).

Vendredi 2 février 2024. La RDC vivait une journée de résignation et de résilience. Autour de 15 heures, la population de Goma subissait les bombes rwandaises. Une bombe larguée par la RDF est tombée sur l’école Nengapeta de Mugunga. Jeudi déjà, l’agglomération de Sake a connu le même sort avec la mort d’une jeune fille. Mweso, Sake, Kirotshe débordé par des blessés….

L’on sent la furie de Paul Kagame après des pertes en vies humaines des soldats rwandais enregistrés au front lors des frappes des Sukhoï. Le Rwanda donne sa leçon de la guerre, à savoir la

guerre ne fonctionne pas comme on veut la voir. La guerre est partout. C’est la guerre hybride, guerre irrationnelle. Recrutement forcé des populations, massacres à Kishishe et dans le territoire sous occupation, des bombes larguées aveuglement sur des agglomérations habitées faisant des victimes humaines et des destructions massives des biens. En une semaine, que des morts et des habitations détruites ! Kigali nous plonge dans une saison des bombes.

Le même jour, la communication de Paul Kagame le montrait aux États-Unis dans un déjeuner de prière avec des leaders américains. Tous prient le Dieu des armées qui a fondé sa force sur le pétrole et les minerais. Ce Dieu là n’est pas le Dieu des Congolais.

Les parrains de Kigali rappellent au peuple congolais son péché mortel : avoir accueilli des Hutu rwandais, des êtres humains faits à l’image de Dieu, sur sol.

Avec un pareil voisin, on ne peut jamais dormir en paix.  Avec un tel voisin, le peuple congolais doit réapprendre à vivre avec le danger. Pas seulement le peuple congolais mais toute la sous-région. Burundais, Tanzaniens, Ougandais…

Face à la colère, le même vendredi à 24 heures, toute une nation, unie et à l’unisson, vibrait et montrait à la face du monde sa résilience dans sa fierté à appartenir à ce beau pays de Lumumba. Le message est fort : La RDC est un pays exceptionnel. Elle survivra aux bombardements du mauvais voisin. Elle survivra au plan des Anglo-saxons et de leurs valets de sa somalisation.

Après la bataille géopolitique de 1994 sur le sol rwandais ayant entraîné le génocide rwandais et permis au FPR de prendre le pouvoir à Kigali et d’envahir la RDC, les États-Unis ont décidé de passer à la dernière phase de ce qui aura été la politique américaine depuis l’assassinat de Lumumba, la mainmise sur les immenses richesses de la RDC. Au-delà de tout, une géopolitique de la violence a vu le jour. Objectif avoué : dépecer la RDC et couper le Kivu.

Peuple congolais, ne vous laissez pas voler votre espérance. Qui dit mieux !

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Mathias Ikem

 

 

 

.

About Nicaise Kibel'bel

Check Also

RDC/Présidentielle 2023. Désistement. Entre trahison et perte de l’estime de soi, on joue au  » qui perd, gagne » et

(Les opposants Delly Sessanga et Matata Ponyo rejoignent Moïse Katumbi, désormais leur candidat unique. Photo …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :