RDC. Félix Tshisekedi inaugure l’usine de montage de bus Mercedes Benz de la Société Suprême Automobile à Kinshasa

(Kinshasa. Quelques photos triées lors de la cérémonie de l’inauguration par le Chef de l’État et les ministres concernés. Photos tiers).

Samedi 10 juin 2023. Le président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi a procédé à l’inauguration de l’usine de montage des bus de marque MERCEDES BENZ à Kinshasa. Ceci, après trois décennies de pillages de triste mémoire qui avaient désindustrialisé la RDC. Après la coupure du ruban symbolique, le Chef de l’Etat accompagné des présidents de deux chambres du parlement, des membres du gouvernement des warriors et des responsables de la Société Suprême Automobile ont visité l’usine avant de prendre place à bord de l’un de ces bus montés sur place à Kinshasa.

Encourageant le groupe HJ qui vient de créer plusieurs emplois avec l’assemblage des carrosseries d’autobus de haute qualité, les services de maintenance et d’après-vente des véhicules de marque MERCEDES BENZ, la fourniture de pièces de rechange, la vente de PIAGGIO MOTO à 3 pneus et SANYA MOTO à 2 pneus, le ministre rd-congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a parlé d’une révolution industrielle automobile sous le régime de Félix Tshisekedi avec désormais le label « Made in Congo » qui vient consolider la mise en œuvre du Plan Directeur d’Industrialisation. Fier des efforts fournis dans la matérialisation du PDI et de la vision du Chef de l’État qui ne ménage aucun effort dans la réalisation du Plan d’industrialisation de la RDC, Julien Paluku Kahongya a, par des mots clairs, salué : « Le retour de MERCEDES BENZ en RDC qui va non seulement donner de l’emploi à de nombreux compatriotes mais également, du point de vue socio-sécuritaire, va contribuer à transporter les Congolais et Congolaises dans des conditions de sécurité assurée et par effet d’entraînement, faire disparaître tous les véhicules communément appelés « esprits de mort » qui causent effectivement des pertes en vies humaines à travers le pays. Bien plus, les propriétaires desdits véhicules ont la possibilité d’acheter des véhicules en bon état montés en RDC ». Le ministre des Transports, Maître Marc Ekila a, quant à lui, souligné : « Ce projet vise le transport personnel et public avec TRANSCO qui achètera désormais ses bus à Kinshasa. Comme tout sera monté sur place, cela épargne TRANSCO de certains frais notamment dans les opérations de commandes des pièces et de dédouanements ».

Pour attester cette joie doublée de fierté pour ce retour de l’investissement dans le domaine crucial du transport en RDC, Patrick Muyaya, ministre de la Communication et Médias a twitté : « Après trois décennies, une usine d’assemblage de véhicules plus adaptés aux besoins de Congolais et Congolaises de nouveau opérationnelle inaugurée à Kinshasa le président Félix Tshisekedi. Des emplois pour la population ».
Les Congolais singulièrement les Kinois se souviennent encore de la belle époque des sociétés comme AZDA (immortalisé par Lwambo Franco), INZAL (Industrie spécialisée dans les véhicules Leyland), IVECO, GENERALMOTORS, des usines de véhicules montés à Kinshasa, a rappelé le ministre rd-congolais de l’industrie, Julien Paluku Kahongya.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Rédaction journal Les Coulisses

 

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC. RDC. Julien Paluku Kahongya présente les grandes lignes du bilan du gouvernement Tshisekedi au ministère de l’industrie

(Kinshasa. 31 octobre 2023. Julien Paluku Kahonngya, hôte de Patrick Muyaya lors du briefing devant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :