RDC/Ituri. Dr Roger Lonema démissionne de la présidence de l’Association culturelle ENTE/Hema

(Bunia. La délégation de l’association culturelle Hema/ENTE au sortir de l’audience avec le Goupro Militaire Luboya. Les Coulisses).

Vendredi 23 février 2024. Dr Roger Lonema Vajeru, président de l’association culturelle ENTE regroupant tous les Hema des territoires de Djugu et d’Irumu, est venu signifier au gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant-général Johnny Luboya N’Kashama, sa démission à la tête de l’association culturelle ENTE. Cette annonce apparaît comme une bombe aux yeux de nombreux observateurs. Et les esprits avisés se posent la question de connaître le mobile qui a poussé ce grand leader et dignitaire Hema à la démission.
En effet, le contexte sécuritaire qui prévaut ces derniers jours en territoire de Djugu est caractérisé par la résurgence des actes de violence, de représailles et de tueries de la population civile innocente, perpétrés par les deux groupes armés rivaux, CODECO

et ZAÏRE, l’un arborant le costume de la communauté Lendu et l’autre celui de la communauté Hema.

Ces deux groupes armés ethniques sont réfractaires et hostiles à la réconciliation et la cohabitation pacifique pour le retour d’une paix durable en Ituri. Ce, malgré les actes d’engagement à la cessation des hostilités qu’ils ont signés de bonne foi.

Commentant sa démission, Dr Roger Lonema a résumé et dénoncé en peu de mots « Les anti valeurs qui gangrènent la communauté Hema, créant une fissure qui affaiblit les liens sociaux, manifestée à travers l’impolitesse des jeunes envers les aînés et la manipulation négative de la jeunesse, l’opposition contre les programmes de l’association ».

Pour lui, il ne peut continuer à supporter et à accompagner « L’hypocrisie qui prime dans toutes les signatures des actes d’engagement de cessation des hostilités dont il n’a pas fait allusion et la manipulation négative de la jeunesse qui est le pivot de la milice recrutée par les politiciens véreux pour leurs intérêts individuels ».

À lire entre les lignes de sa pensée, il indexe certains leaders et tireurs de ficelles de la communautaire Hema, parmi eux les anciens seigneurs de guerre aigris et connus à la base de toutes ces antivaleurs décriées. Raison pour laquelle il a tenu à jeter l’éponge pour ne pas souiller son honneur et/ou être impliqué par son silence dans cette sale besogne en sa qualité de dignitaire respecté en Ituri. Naturellement, leurs noms devraient être communiqués au gouverneur militaire de l’Ituri. Il a appelé par la même occasion tous les leaders, notables et hommes d’affaires de sa communauté (Hema) à emboîter ses pas en prenant la décision salvatrice de se désolidariser des politiciens véreux, manipulateurs et autres tireurs de ficelles pour que la paix recherchée par tous soit une réalité en Ituri et permettre le décollage définitif de la province.

Il a enfin sollicité auprès de l’Autorité provinciale militaire, en compagnie de la délégation de membres de la communauté culturelle ENTE, les moyens conséquents et aussi le dispositif sécuritaire pour l’organisation du deuil des membres de sa communauté tués à la localité Tali par la milice CODECO.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est très attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

J.-A.M.K.

 

About Nicaise Kibel'bel

Check Also

RDC. Le cardinal Ambongo dénonce l’hypocrisie et le soutien appuyé des grandes puissances à l’agresseur rwandais

(Kinshasa. Le cardinal Ambongo lors de la célébration eucharistique dénonçant le soutien de la communauté …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :