RDC. Jean-Anaclet Muhemedi Kongolo. Une vie, une passion : le journalisme

(Jean-Anaclet Muhemedi Kongolo, journaliste et permanent du journal Les Coulisses en Ituri. Photo Les Coulisses).

7 mars 2000 au 7 mars 2024, 24 ans depuis son arrivée à Bunia alors chef-lieu du district de l’Ituri avant que cette entité ne soit érigée en province en 2015. Il venait de la ville de Kisangani, chef-lieu de la grande Orientale avant son démembrement. Jean-Anaclet Muhemedi Kongolo aura été un témoin vivant de l’histoire de cette entité. Et il peut gentiment raconter les péripéties, le cœur en larmes comme journaliste, témoin-ambassadeur : « J’ai été à la RTNC station de Bunia sous le leadership de Hubert Humudi Yuma, de 2003-2004. Puis poussé par la force de la presse écrite, j’ai fourbi les armes comme correspondant du Journal Les Coulisses de Nicaise Kibel’Bel Oka de 2004 à ce jour cumulant comme permanent de l’ ACP au bureau de district dès 2005 jusqu’à présent attaché au gouvernorat de province ».

Quantité d’événements dramatiques et toutes les péripéties émaillées des scènes macabres et horribles propres à l’Ituri se sont déroulés sous ses yeux. Il les a couverts avec passion et certains vestiges des événements douloureux sont encore visibles dans certains endroits de la province.
De la création du parti politique Union des Patriotes Congolais (UPC) chapeauté par son leader Jean-Chrysostome Lubanga Dylo le 15 septembre 2001 jusqu’à l’ escapade du chef rebelle dissident du RCD/Goma avant sa scission à Kisangani, Ernest Wamba dia Wamba qui s’était retranché à Bunia après la défaite de l’ armée ougandaise à Kisangani lors des affrontements entre l’ UPDF et FPR en 1999, Jean Muhemdi Kongolo le raconte en historien du présent comme si c’était hier.   .
Il peut s’en souvenir « J’ ai vu l’ arrivée à Bunia en 2000 du Facilitateur Ketumile Masire, ancien président du Botswana, accueilli par Wamba dia Wamba. J’ai couvert la cérémonie d’enterrement de la hache de guerre au stade Amani de Bunia le 17 janvier 2001 en présence de Jean-Pierre Bemba, où les deux communautés sœurs HEMA et LENDU avaient été représentées par leurs leaders notamment professeur Pilo Kamaragi et Thewi. J’ai vu les dépouilles mortelles des agents de CICR tués à Fataki en 2002. J’ ai été informé de la mort brutale du chef Bira, Bungamuzi dont selon les sources, la responsabilité fut attribuée à la milice UPC ».
L’Ituri, c’était la marmite bouillante de l’époque où des gens comme vous et moi agissaient avec une idéologie meurtrière selon le principe de la loi du talion sur base de la guerre identitaire.

Jean Muhemedi Kongolo se souvient encore « J’ai été témoin de l’enlèvement en 2002 suivi de la séquestration du Ministre national des droits humains Alphonse Ntumba Luaba et le Journaliste Nicaise Kibel Bel Oka par le chef Yves Khawa Panga emmenés jusqu’à Mandro dont leur  libération fut conditionnée par celle de Thomas Lubanga Dylo retenu à Kinshasa ».
Jean-Anaclet Muhemedi a assisté aux douleurs de l’accouchement de la paix en Ituri depuis l’ installation de l’administration spéciale après la Table ronde tenue à l’Eglise CECA 20 Bunia dont la formule de 1+4 fut appliquée à l’ instar de celle du gouvernement central après le dialogue inter congolais de Sun City entre les belligérants et le gouvernement central.
Et de cette formule de 1+ 4, tous les 5 Territoires de l’Ituri furent représentés respectivement Mambasa prit le lead à cause de sa non-participation aux conflits armés en Ituri. Emmanuel Leku Apuobo a été nommé Coordonnateur de la Commission de pacification de l’Ituri (CPI) avec des adjoints représentant les territoires de Mahagi (Antoine Ukelo), Djugu (Thewi), Irumu (professeur Ruhigwa) et Aru (honorable Mileyo). Pour Mahagi, c’est et madame Pétronille Vaweka qui prenait la présidence de l’assemblée épaulée par Kalimi Nyasi. Ce, avant qu’elle ne soit nommée en 2004 Commissaire de District de l’Ituri avec ses deux assistants Joas Mbidjo Ngeza, en charge de l’administration et Dieudonné Rwabona, en charge de l’économie et finance.
Muhemedi Kongolo a la mémoire fraîche en cet anniversaire où  il peut jeter le regard dans le rétroviseur comme journaliste « J’ ai été témoin de l’arrivée à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri en 2003 de la force ARTEMIS commandée par le général français Antoine Tonnier après avoir passé 3 mois des opérations de grande envergure visant à sécuriser la ville de Bunia en proie à une insécurité sans précédent causée par les deux factions rivales de la milice UPC et FNI, avant d’être remplacée par les casques bleues de la MONUC ».
Au-delà de la guerre identitaire entre Hema et Lendu, l’Ituri a aussi été le théâtre des affrontements dus à la présence du RCD/K-ML accusé de vouloir s’imposer dans une zone qui n’était pas la sienne et qu’il était appelé à se délocaliser pour retourner dans son fief de Beni.

Jean Muhemedi raconte : « J’ai vu le départ sous le feu nourri du major Molondo Lompondo, gouverneur militaire de l’Ituri nommé par Mbusa Nyamwisi avant les affrontements entre l’APC et l’UPDF qui appuyait l’UPC ayant causé plusieurs dégâts matériels et humains importants en ville de Bunia ». Ces quelques événements phares passés en revue vécus pendant les années précédentes constituent à quelque chose près un mémento.
En conclusion, écrit Jean-Anaclet Muhemedi « J’ ai eu le privilège de travailler tour à tour aux côtés des autorités provinciales en tant que Journaliste, à savoir le premier gouverneur de la province de l’Ituri, l’honorable professeur .Jefferson Abdallah Pene Mbaka, suivi de l’ honorable Jean Bamanisa Saidi et aujourd’hui avec le gouverneur Militaire, le Lieutenant-général Johnny Luboya N’kashama sous l’ état de siège. Le plus grand souvenir a été cette passion de l’écriture avec le poids de mots et l’objectivité des faits découverte et renforcée à la Rédaction du journal Les Coulisses ».

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

La Rédaction Les Coulisses

 

 

About Nicaise Kibel'bel

Check Also

RDC/Ituri. Dr Roger Lonema démissionne de la présidence de l’Association culturelle ENTE/Hema

(Bunia. La délégation de l’association culturelle Hema/ENTE au sortir de l’audience avec le Goupro Militaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :