RDC. Le cardinal Ambongo dénonce l’hypocrisie et le soutien appuyé des grandes puissances à l’agresseur rwandais

(Kinshasa. Le cardinal Ambongo lors de la célébration eucharistique dénonçant le soutien de la communauté internationale au Rwanda. Photo tiers).

« Nous sommes sidérés par la réaction de cette (même) communauté internationale lorsque la RDC est attaquée. Comment comprendre qu’au même moment où elle dénonce l’implication du Rwanda et de son armée dans l’agression de la RDC, l’Union européenne signe un accord de coopération minière durable avec le Rwanda sur des ressources naturelles pillées en RDC ? » Kinshasa. Samedi 24 février 2024, le cardinal Fridolin Ambongo s’est étonné et a dénoncé à la fois l’hypocrisie de l’Union européenne et l’’agression rwandaise de la RDC

lors de la messe pour la paix dans l’est de la RDC.

Dans son homélie, le cardinal Fridolin Ambongo a déploré en même temps « Un soutien appuyé de la communauté internationale à l’agresseur et un renforcement de l’action de l’agresseur dans ses visées expansionnistes sur le Kivu/Congo » et a stigmatisé l’indifférence de ladite communauté internationale.

Fustigeant les velléités expansionnistes de certains pays voisins du Congo, en l’occurrence le Rwanda et l’Ouganda, qui se livrent au pillage systématique des richesses de son sous-sol, en alliance avec des multinationales étrangères, l’archevêque de Kinshasa a demandé au peuple congolais d’être unis derrière le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi dans ce combat injuste mené contre notre pays afin de vaincre l’ennemi.

L’Archevêque métropolitain de Kinshasa a enfin appelé ceux des compatriotes qui sont avec l’ennemi de se désolidariser et de travailler pour la paix : « Malheureusement, il y a certains congolais qui, pour des intérêts mesquins, servent des béquilles à nos ennemis dans leur objectif expansionniste. Ceci est l’occasion de les appeler à se désolidariser de l’ennemi et de travailler ensemble pour le retour de la paix dans la partie orientale du pays où le peuple congolais massacré est abandonné à son triste sort ».

Cette messe « Pour implorer la paix en République démocratique du Congo et particulièrement dans la partie orientale » à laquelle avaient pris part une foule immense de fidèles et des représentations des missions diplomatiques a été organisée par la Cellule de Veille et Éveil patriotique sur invitation et en collaboration avec les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

Tata cardinal Ambongo a particulièrement demandé aux personnes éprises de paix et d’amour du prochain, de porter dans leurs prières le peuple congolais victime des conflits armés, particulièrement les populations meurtries et traumatisées dans l’est du pays, tout comme celles qui vivent dans l’insécurité autour de Kwamounth, dans l’ouest du Congo. Il les a rassurées de la proximité de Dieu et de la sollicitude de l’Église qui se sent aussi touchée et blessée dans ses membres.

Cette voix de tata cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque métropolitain de Kinshasa, manquait gravement au peuple congolais. Voilà pourquoi son écho est ressenti comme un baume sur la détresse de tout un peuple meurtri et abandonné par la communauté internationale. Ôtez vos mains du Congo. Arrêtez d’étouffer l’Afrique, s’adressait le pape François à la communauté des prédateurs du Congo.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est très attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Mathias Ikem

 

 

 

 

 

 

 

About Nicaise Kibel'bel

Check Also

RDC/Ituri. Dr Roger Lonema démissionne de la présidence de l’Association culturelle ENTE/Hema

(Bunia. La délégation de l’association culturelle Hema/ENTE au sortir de l’audience avec le Goupro Militaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :