RDC. Le ministre Julien Paluku annonce pour fin 2022 la production des matériaux de construction « made in DRC »

(Le Ministre de l’Industrie (en chemise bleue) entouré des techniciens et autres opérateurs économiques lors de la visite de la ZES Maluku. Photo tiers)

La RDC va, d’ici la fin de l’année 2022, avoir ses propres matériaux de construction notamment les carreaux (carrelage). C’est l’annonce faite le 24 mai 2022 par Julien Paluku Kahongya, le ministre congolais de l’Industrie après une visite de travail sur le site de la Zone économique spéciale (ZES) de Maluku/Kinshasa. Le ministre de l’Industrie a visité les travaux de traçage et de forage lancés par l’entreprise chinoise SAPHIRE CERAMICS dans la zone économique spéciale (ZEC) de Maluku à l’est de la ville province Kinshasa. 14 jours après la signature du contrat de l’occupation des parcelles, les travaux ont débuté et dans les 45 jours, on aura fini le terrassement pour les travaux de fondation, a déclaré le ministre Paluku Kahongya visiblement très satisfait. Il a, à cette occasion, annoncé la détermination du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi à rendre opérationnel le projet de construire une zone spécialisée dans le traitement du bois à travers le décaissement par le ministre des finances d’une bagatelle somme de 20 millions de dollars $ pour les travaux d’infrastructures, notamment l’approvisionnement en eau et en électricité. A en croire le ministre de l’Industrie, le Chef de l’État avait instruit durant 4 conseils des ministres successifs de tout mettre en œuvre pour joindre la concession SOSIDER à celle de Maluku pour une superficie disponible de 800 hectares devant servir à construire la Zone économique spéciale de Maluku pour le traitement et la transformation des grumes en matériaux servant à la fabrication de nos propres meubles et accessoires. La beauté des meubles congolais n’est plus à démontrer. Ceux qui passent par la route de Matadi (Binza Ozone) admirent le génie de l’artisanat local dans le traitement du bois congolais. Dans un premier temps, il y aura deux zones de traitement du bois, Kinshasa et Mbandaka. Cette mesure salutaire qui donne déjà 2 mille emplois directs va aider à diminuer de plus de 40% le prix des matériaux importés et faire valoir les matériaux issus du traitement du bois congolais. Avec une plus-value des emplois indirects puisque de nombreuses entreprises seront bien obligées de s’installer aux alentours. Le ministre de l’Industrie, Juien Paluku Kahongya s’est fait accompagner lors de cette visite par le chargé de missions de l’Agence des ZEC, des techniciens de son cabinet et des responsables des entreprises ayant déjà signé le contrat d’occupation de cette zone. Sur le lieu, l’entreprise VURUN BEVERAGE/PEPSI et UNIQUE PHARMA ont présenté des plans respectifs pour débuter les travaux de construction de leurs usines.

Enfin, le ministre de l’industrie s’est rendu à Kimpese dans le Kongo Central où il a visité l’industrie d’emballage qui produit 40 millions de sacs de ciment et 12 millions de sacs agricoles par an. Julien Paluku Kahongya a salué le travail réalisé par cet opérateur économique local qui a bénéficié du soutien du gouvernement congolais dans sa politique de réduire l’ardoise d’importation qui pèse sur l’économie de la RDC. Il a salué la renaissance de cette industrie congolaise à travers la présence des cimentiers tels que CILU, PPC, CIMCO, CINAT grâce au gouvernement qui a donné une nouvelle impulsion industrielle dans cet espace. On envisage déjà la production des emballages industriels au Katanga.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contacts utiles : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Nicaise Kibel’Bel Oka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *