RDC/Nord-Kivu. Le général Chirimwami enfin installé gouverneur ad intérim et commandant des opérations

(Goma. Prise de fonction du Gén-Maj Peter Chirimwami, entouré par le Général-Maj Jacques Ichaligonza et le Gou-vice).

Mardi 19 septembre 2023. Au gouvernorat du Nord-Kivu (Musée), le général-major Peter Chirimwami a pris ses nouvelles fonctions de gouverneur militaire intérimaire du Nord-kivu et commandant des opérations. La cérémonie a été présidé par le général-major Jacques Nduru Ichaligonza, sous-chef d’état-major général en charge des opérations. Peter Chirimwami a la lourde charge de gérer la province du Nord-Kivu sous état de siège et également de mettre toute son expérience au service de la nation pour permettre à la RDC de récupérer les localités entières des territoires de Masisi et Rutshuru occupées par la RDF à travers les rebelles du M 23. La tâche n’est pas facile dès lors qu’on sait vendredi 18 et lundi 21 août 2023, Kigali a tenu une réunion regroupant ses marionnettes congolaises du M 23 à l’institut Goshen appartenant à monsieur Sarugi dans le village Rufinga à 1 kilomètre de Bunagana. Au menu, comment prendre Goma afin de pousser Kinshasa au dialogue et se débarrasser des éléments encombrants du M23 en les incorporant dans les institutions.

Comment réussir cette lourde mission sinon par un soutien total de la population à son armée. Car, les FARDC ne battent pas contre le M 23 mais contre la RDF. Comme en témoigne une source crédible : « Ceux qui assurent l’autorité locale sont d’origine congolaise mais les commandants sont tous Rwandais. Les commandants venant du Rwanda ne se font pas voir pour ne pas être reconnus par la population. C’est eux qui manient les armes lourdes. »

Un Ougandais de Kisoro faisait remarquer avec raison : « Les Congolais sont la proie de (leurs) voisins par leur attitude de prendre tout avec légèreté. Il faut exciter l’esprit de vos militaires si vous voulez mettre fin à des incursions de vos voisins. »

Le général Jacques Ichaligonza a prodigué des conseils martelant sur ce qu’on attend du nouveau commandant des opérations au  Nord-Kivu. Depuis, Bunia, le gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant-général Johnny Luboya a vanté les qualités et la disponibilité de celui qui fut commandait la 32ème Région militaire et a appelé les Nord-Kivutiens à le soutenir.

C’est un Chirimwami « new-look » qui revient au front Nord-Kivu après la prise de Bunagana par la RDF/UPDF de juin 2021 et le commandement de la 32ème Région militaire (Ituri). Il doit laver le front et défier l’ennemi. Avec l’appui de tous les Congolais. Pour cela, il faut recomposer les unités au front, déployer avec du matériel et réveiller le renseignement militaire tout en récréant la confiance avec la population. Mais également ne pas se perdre dans la gestion administrative de la province embourbée dans de conflits terriens/parcellaires. Il doit être vigilant : « A la guerre, toute imprudence ou toute mauvaise interprétation de l’attitude de l’ennemi a des conséquences plus fortes que dans les relations humaines ordinaires », a prédit Machiavel. Tous derrière les FARDC afin de faire échec au plan de la balkanisation du pays, la RDC.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Rédaction journal Les Coulisses

 

 

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC/Affaire Christian Malanga. Les services du renseignement ont-ils failli à leur mission ?

(Kinshasa. Le Gén-Maj Sylvain Ekenge, Porte-parole des FARDC annonce l’échec du coup d’état. Photo tiers). …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :