RDC/Nord-Kivu. Remise et reprise dans la cordialité entre les Lts-généraux C. Ndima et P.Yav

Mardi 12 juillet 2022, la cérémonie de remise et reprise de la conduite des opérations dans la province du Nord-Kivu entre le lieutenant-général Constant Ndima Kongba, gouverneur militaire du Nord-Kivu sous l’État de siège et commandant des opérations sortant et le lieutenant-général Philémon Yav, commandant de la 3ème Zone de défense et commandant des opérations entrant, s’est déroulée dans la cordialité. Cette cérémonie fait suite au télégramme N°01.307/CMDT/2022 du 6 juillet 2022 du général d’Armées Célestin Mbala Munsense, Chef d’État-major général des FARDC pour un réaménagement du commandement des opérations au front Nord-Kivu. La restructuration répond à un besoin de plus d’efficacité des opérations sur le terrain. Désormais, le gouverneur militaire Constant Ndima va se concentrer uniquement à la gestion administrative et politique de la province tandis que le Lt-général Yav prend la conduite des opérations. L’opinion nationale qui a montré son soutien indéfectible aux forces de défense et de sécurité de la RDC (FARDC) attend du nouveau commandement des résultats concrets se traduisant par bouter l’ennemi hors du territoire congolais et par sa neutralisation définitive. Prenant la parole et remerciant son prédécesseur, le Lt-général Philémon Yav a appelé les officiers et soldats engagés au front de considérer que la guerre se déroule entre d’une part, la RDC agressée et de l’autre, certaines nations vautours qui nous attaquent en se cachant derrière un label M23 déjà vieilli. Il ne fait l’ombre d’aucun doute (sauf pour ceux qui souffrent de cécité politique) que l’Ouganda, dans son double jeu, a fait tomber Bunagana en plein jour, au vu et au su de tout le monde permettant ainsi à son frère et allié naturel, le Rwanda de prendre les FARDC en sandwich et de les asphyxier. Objectif avoué faire capoter l’État de siège afin de continuer par des manœuvres fallacieuses et sordides à affaiblir la RDC et finalement à atteindre l’objectif ultime qui reste toujours la balkanisation du Congo. Les deux pouvoirs, au service de l’impérialisme, n’ont jamais caché leur intention d’une déstabilisation éternelle de la RDC. FARDC, au boulot. Jugement au résultat.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contacts utiles : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Nicaise Kibel’Bel Oka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *