RDC/P-DDRCS. Deux années déjà. De grandes réalisations en faveur du processus de paix

(Sud-Kivu. Le Coordo Tommy Tambwe, le Gou-pro T. Ng et les partenaires lors d’un atelier de sensibilisation. Photo tiers).

4 août 2021- 4 août 2023. Deux ans jour pour jour, le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi nommait par ordonnance les animateurs nationaux du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation, P-DDRCS avec à sa tête Tommy Tambwe Ushindi, épaulé par ses deux adjoints Mme Patricia Tuluka Undele et Pierre Égide Bossale, respectivement coordonnateur national adjoint en charge de l’administration et finances et coordonnateur national adjoint chargé des questions techniques et opérationnelles.

L’équipe de Tommy Tambwe Ushindi n’a ménagé aucun effort pour mettre en œuvre ce vaste et ambitieux programme dans 5 provinces prioritaires : Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri, Tanganyika et Maniema.

Missions d’état des lieux dans ces provinces sur base des consultations de toutes les couches de la population en vue de recueillir leurs desideratas, contacts directs avec les leaders des groupes armés, avis et considérations récoltées ont permis de procéder à l’élaboration de la stratégie nationale et l’opérationnalisation du P-DDRCS.

Le Programme, œuvre purement congolaise, a connu également le concours de plusieurs partenaires : ministères sectoriels, ambassadeurs accrédités en RDC ainsi que des experts des Nations-unies. Après cette étape cruciale de travail d’écoute et de terrain, le Chef de l’Etat a procédé à la nomination des animateurs provinciaux de l’Ituri, Nord-Kivu et Sud-Kivu.

L’opérationnalisation effective du P-DDRCS sera lancée à travers l’élaboration du Plan opérationnel national ainsi que des plans opérationnels provinciaux. En effet, le Plan opérationnel national est un document de référence qui traduit de manière pratique et opérationnelle les activités propres de la Coordination nationale, guident les coordinations provinciales et les antennes dans leurs activités.

Des réalisations importantes en faveur de la paix en deux ans

D’autres réalisations sont à mettre à l’actif de l’équipe Tommy Tambwe : élaboration de la cartographie des conflits par territoire et par province, élaboration de la cartographie des groupes armés nationaux et étrangers, mise en place du cadre de consultation des membres du Comité de pilotage du P-DDRCS, des bailleurs des Fonds et des missions diplomatiques accréditées en RDC, nomination des animateurs des antennes territoriales, organisation des dialogues intra et intercommunautaires, identification et aménagement des sites de désarmement et de démobilisation, lancement des opérations de désarmement et démobilisation des ex-combattants et leur prise en charge holistique, mise en place de 8 projets pilotes, prise en compte de la dimension femme, formation continue des agents du P-DDRCS, engagement dans le processus de Luanda, Nairobi et Addis-Abeba ainsi que l’activation du partenariat avec les bailleurs des fonds et des partenaires de mise en œuvre.

L’équipe du P-DDRCS sous la coordination de Tommy Tambwe Ushindi a initié et organisé plusieurs dialogues intracommunautaires et intercommunautaires en vue de résoudre les conflits et faciliter le vivre ensemble tel que le recommande le pilier 1 de la stratégie nationale du P-DDRCS.

En Ituri, des dialogues ont eu lieu entre les communautés Bira, Lendu et Hema et au Tanganyika entre les communautés Twa. Au Sud-Kivu, entre des groupes armés du Haut et Moyen plateaux de Fizi, Uvira et Itombwe et au Maniema, le dialogue des groupes armés Malaïka. Au Nord-Kivu, une table ronde sur la paix et la sécurité a été organisée.

Grâce à toute ces séances de sensibilisation et de vulgarisation de la stratégie nationale, le Programme a enregistré des milliers des rendus qui ont adhéré au processus de désarmement et démobilisation. Les projets de réinsertion et réintégration communautaire sont en cours d’exécution par l’OIM et ses partenaires de mise en œuvre. La formation professionnelle des démobilisés a été lancée à Diango avec la culture maraîchère.

Le P-DDRCS, en collaboration avec le ministère de la Défense nationale et Anciens combattants, a réalisé la planification opérationnelle du DDR spécial pour les éléments issus du M 23. Ces opérations entièrement financées par le gouvernement de la RDC prévoient le pré-cantonnement des combattants M 23 dans la province du Nord Kivu. Après leur désarmement, les ex-combattants issus du M 23 d’origine congolaise exclusivement seront démobilisés au Maniema à la suite des opérations d’identification, vérification et orientations menées par le P-DDRCS. La sécurité du site sera assurée par le contingent angolais dans le cadre de l’accord de Luanda.

Des difficultés rencontrées

Le Coordonnateur national du P-DDRCS a également souligné les difficultés auxquels est confronté ce Programme : insuffisance des moyens financiers, retard dans la concrétisation des promesses des bailleurs, émergence du M 23, prolifération des groupes armés locaux (Wazalendo) et groupes armés étrangers, exploitation des conflits par les acteurs politiques et de la société civile (tireurs des ficelles).

Des efforts doivent donc être multipliés pour assurer la coordination du Groupe de Travail Opérationnel GTO/P-DDRCS et la mise en place rapide de ces 8 projets pilotes dont les Coordinations provinciales et les Antennes territoriales sont spécialement responsabilisées. La Coordination nationale est appelée à redoubler d’efforts dans la mobilisation des ressources, l’implication des services, des ministères sectoriels et des bailleurs des fonds. Le P-DDRCS a vécu pendant 2 ans avec le financement du gouvernement et des quelques partenaires.

Tommy Tambwe saisit l’occasion pour lancer un appel pressant aux bailleurs de fonds pour s’acquitter de leur engagement. Les communautés attendent beaucoup de ce Programme initié par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dont la vision est de promouvoir la paix, de restaurer l’autorité de l’État, la sécurité, le relèvement des communautés, la stabilité et le développement communautaire dans les zones post-conflits.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

La Rédaction du journal Les Coulisses

 

 

 

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC/Kiwanja. Un agent de la MONUSCO fait appel à la police du M23 dans un litige

(Cité de Kiwanja dans le Rutshuru au Nord-Kivu. Photo archives). Samedi 18 mai 2024. Kiwanja/Rutshuru. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :