RDC/Université de Kinshasa. Julien Paluku Kahongya obtient son DEA avec mention « grande distinction »

(Université de Kinshasa. Des moments intenses de la passation de l’épreuve de feu. Soutien total de la famille. Photos tiers)

 » Nécessité du management des conflits au Nord-Kivu : paradoxe entre actions des groupes armés et besoin de restaurer le pouvoir d’État », tel est le titre du mémoire défendu samedi 20 mai 2023 à l’Université de Kinshasa par Julien Paluku Kahongya, ministre rd-congolais de l’industrie. Le récipiendaire Julien Paluku Kahongya passait l’épreuve de feu de soutenance publique du mémoire de Diplôme d’Études approfondies (DEA) qui lui ouvre le chemin au doctorat. Ce, devant un jury composé des professeurs de la faculté des Sciences sociales, administratives et politiques, Département des Sciences politiques et administratives de l’Université de Kinshasa. Le mémoire de Julien Paluku Kahongya au titre révélateur de quelqu’un qui est venu au Nord-Kivu, a vu et a vécu les réalités déconcertantes et les affres de toutes sortes notamment les guerres de l’est et surtout la prise de la ville de Goma par le Rwanda via le M 23 a le mérité d’être un sujet qui colle comme un boulet au pied de la RDC. Un homme qui nourrit aussi l’espoir d’un Congo meilleur. L’actualité du sujet traité et la maîtrise de la matière par le récipiendaire ont amené le jury à lui attribuer la mention « Grande

distinction ». Julien Paluku Kahongya, désormais doctorant, devra continuer ses recherches afin de mettre à la disposition du public et surtout des institutions de la république la somme de ses expériences. En effet, le récipiendaire Julien Paluku Kahongya est l’un de rares cadres de la RDC à cumuler une expérience enviable dans la territoriale depuis la base (administrateur du territoire adjoint, administrateur du territoire titulaire, maire de ville de Butembo, maire de la ville de Beni, député deux fois élu de Lubero et gouverneur de la tumultueuse province du Nord-Kivu pendant 12 ans, actuel ministre de l’industrie).
La quintessence du sujet traité se lit à travers un diagnostic sans complaisance de l’État congolais qui a perdu le monopole de violence légitime et, de surcroît, a cessé d’être un monstre cédant ses prérogatives régaliennes à la gouvernance privée des milices ethniques et des groupes armés qui écument les zones grises du Nord-Kivu où l’État a failli. Julien Paluku Kahongya analyse le pourquoi et le comment de ce fléchissement de l’État à travers un prisme de 4 paramètres : l’armée, la police, la justice et l’administration. Pour redorer le blason terni de l’État afin de l’aider à récupérer la plénitude de sa mission, celle d’assurer l’ordre public, la sécurité des personnes et de leurs biens et la défense de l’intégrité du territoire national, Julien Paluku Kahongya propose des pistes de solution à travers ce qu’il nomme « pentagone managérial de gestion des conflits. » Ce pentagone repose sur cinq piliers et/ou angles : politique, sécurité, économie, diplomatie et administration dans une interaction les unes sur les autres. Accompagné de sa famille, de ses amis et connaissances et devant un public scientifique, et passant cette étape graduelle de sa vie (il fut enseignant du secondaire), Julien Paluku Kahongya a été l’homme le plus heureux du week-end. Et il l’a mérité. Toute personne qui l’a côtoyé applaudit ce travail de deux mains pour moult raisons dont celle de donner au présent et à la postérité l’expérience d’une vie riche et abondante en enseignement spécialement sur le drame que vivent les populations du Nord-Kivu qui ploient sous la férule d’un Rwanda à la fois expansionniste et courtier de certaines grandes puissances dans le pillage des ressources naturelles de la RDC et sous le terrorisme MTM. La Rédaction du journal Les Coulisses lui présente ses sincères félicitations et l’encourage à aller jusqu’à bout. Par des réflexions, des livres, des cours et conférences-débats. Lui JPK, a osé. Et ils ne sont pas nombreux ceux qui osent grand comme le monde.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Nicaise Kibel’Bel Oka

 

About LESCOULISSESRDC

Check Also

RDC/Goma. Rôle des médias dans le processus électoral expliqué à la jeunesse du CREDDA-ULPGL

(Goma. Photo de famille à la fin de la conférence. Assis de G. à Dr. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :