Music. « Ekeseni » de Tabu Ley Rochereau, un hymne à la foi.

(Mbankana/Kinshasa. 2008. Tabu Ley avec le journaliste Nicaise Kiebl’bel Oka. Archives Les Coulisses).

Tout est ainsi fait dans la vie des hommes. Tout a été planifié, prédisposé dans nos différences sur cette terre de Dieu. Tel est le tragique de la destinée humaine.

A certains, il a été donné en abondance alors que d’autres en manquent. Certains sont très riches. D’autres

mendient. Il y a tant de Lazare dans ce monde. L’ordre du monde est ainsi fait . C’est le mystère de Dieu. Pas un hasard moins encore un accident de la vie.

« Ekeseni, ekeseni nzoka la vie ya bato.

Ekabwana, ekabwana awa na nse ya mokili ya nzambe.

Basusu bazwaka, Basusu bazangaka mama.

Basusu batonda na bomengo

Basusu basengaka mama… »

Puisque tout a été ainsi prédisposé par Yahvé, nous devons accepter. Ainsi va la vie.

Mon Amour, tout étant déterminé sur cette terre, seule la prière est le (seul) remède pour notre bonheur.

Pascal Tabu Ley Rochereau, dans « Ekeseni » joue le double rôle du philosophe et du poète.

Il établit que tout a été pré-partagé sur cette terre en deux pôles : ceux qui disposent des moyens et ceux qui en manquent. Le poète partage cette réalité de la vie avec sa moitié qui l’a quitté, lui et ses enfants. A cause du manque. Il demande à sa bien-aimée de comprendre cette dure réalité de la vie.

« Ekeseni » est aussi un appel à la patience en attendant son heure de jouir suivant le plan de Dieu. Car, en vrai croyant, le poète refuse de condamner ni de se plaindre puisqu’il n’est pas nécessaire de savoir qui est Dieu pour prier. Dieu est pourvoyeur et Miséricordieux.

« Ekeseni » est enfin un hymne de la foi chrétienne en ce sens qu’il écarte toute tentation et toute idée de consulter le féticheur, le marabout pour un semblant de bonheur sur cette terre. Un appel à résister à la tentation de la facilité.

Chérie koluka te nakumbaka nzoto ya bato

Na avion butu butu ti na Kisangani

Nakanga kombo ya baninga na bakonzi

Mpo balinga ngai nazwa mbongo, o o mama

Il fait primer la place de la prière et des larmes devant les difficultés. Rien n’échappe à Dieu jusqu’à nos secrets. Notre avenir est dans les mains de Dieu et non dans l’agitation. Le poète appelle à la conversion, au calme et à la sérénité.

« Ekeseni, Ekabwana … Omba Otshudi keba

Kisi na ngai ya kozwa, losambo na Nzambe.»

Exécuté avec maîtrise et talent, « Ekeseni » est un chef-d’œuvre où la perfection du chant, allant crescendo du son faible au fort sans changer est récupérée par la possession de soi (de l’artiste). La musique du Seigneur Ley est ici le meilleur témoin du génie qui ne se connaît que dans la composition et l’exécution du chant. Qu’on écoute dans le calme « Ponso Pilato » , « Tempelo » ou « Mpeve ya Longo », on en arrive à cette conclusion : Tabu Ley Rochereau fut un génie.

Les belles chansons restent belles, et l’on ne s’en lasse point. Penser à l’artiste Tabu Ley, exilé physiquement de son public mélomane par la volonté de Dieu, c’est rendre grâce à Dieu.

Nicaise Kibel’Bel Oka

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

Grands Lacs. Les Évêques de l’ACEAC à Goma dans une pastorale pour le retour de la paix dans la région

(Goma. Mgr José Moko au centre et Mgr Joachim (extrême droite) lors du point de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :