RDC/Industrie. Un chèque de 625 mille $ du FPI pour renforcer les ZES et inauguration de l’usine de pâte d’arachide par Julien Paluku Kahongya

(Kinshasa. Le ministre Julien Paluku supervise la remise du chèque et inaugure l’usine de pâte d’arachides).

Aussitôt le processus électoral touchait à sa fin, Julien Paluku Kahongya a revêtu son habit de ministre de l’industrie. Il a supervisé la remise d’un chèque de 625 mille dollars $ le jeudi janvier 2024 au Directeur général de l’Agence des Zones Économiques Spéciales-AZES, monsieur Augy Bolanda. Ledit chèque remis par monsieur Bertin Mudimu Tshisekedi, Dg du Fonds de Promotion de l’industrie (FPI), vaut valeur du développement des Zones économiques spéciales (ZES) en RDC en ce que l’argent devra servir à renforcer la viabilisation des Zones Économiques Spéciales dans le six espaces industriels que compte la RDC.

/> Le ministre rd-congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a déclaré que le financement des Zones Économiques Spéciales augure la diversification de l’économie congolaise dans la vision du Président de république, Félix-Antoine Tshisekedi qui est désormais le père l’indépendance économique de la RDC : « Le duo Lumumba-Kasa-vubu a milité pour l’indépendance politique. Félix Tshisekedi se bat corps et âme pour l’indépendance économique. Nous avons fait un tour dans la ville et avons constaté avec joie que le prix de carreaux a baissé à Kinshasa. Ce qui justifie l’importance de la mise en place des ZES ». 
Recevant ce chèque, le Directeur général de l’Agence des ZES, en sigle AZES, a déclaré : « Grâce à ce financement, la viabilisation des Zones Économiques Spéciales sera renforcée ». Pour sa part, le Directeur général du FPI a mentionné ceci : « Sur instruction du ministre de l’industrie, le Fonds de Promotion de l’industrie va renforcer son appui dans le développement des Zones Économiques Spéciales durant ce deuxième mandat du Président Félix Tshisekedi axé sur les actions concrètes ».  

D’une pierre deux coups et disposant de l’énergie à revendre, le même jeudi 11 janvier 2024, le ministre rd-congolais de l’industrie Julien Paluku Kahongya, entouré de ses collègues Désiré Birihanze de l’Entrepreneuriat, Petites et Moyennes Entreprises-PME et Gilbert Kabanda de la Recherche Scientifique, de Mme Sivi Malukisa (la Directrice générale de MANITECH), des banquiers et des entrepreneurs, a procédé à l’inauguration de l’usine de pâte d’arachides produite par la société MANITECH, implantée dans la commune de Kintambo. Elle dispose d’une capacité de production mensuelle de 22 tonnes.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Directeur d’Industrialisation de la RDC, l’usine de production de pâte d’arachides de la société MANITECH a bénéficié d’un appui des structures publiques et privées dont le Fonds de Promotion de l’industrie-FPI.

Répondant à la presse, le ministre de l’industrie a souligné que de telles initiatives qui bénéficient de l’accompagnement du gouvernement sont des solutions permettant à la République démocratique du Congo de réduire la facture de ses importations dans le secteur des produits alimentaires : « C’est une fierté légitime de voir cette dame qui a nourri l’ambition de s’inscrire dans la vision du Chef de l’État de participer à la réindustrialisation de la RDC. Elle a commencé par des idées jusqu’à créer une unité industrielle. La pâte d’arachide qui pourrit dans les champs peut nourrir toute notre armée, la population congolaise et elle peut être destinée à l’exportation. Voilà comment la RDC peut conquérir davantage son indépendance économique pour diminuer les dépenses d’importation ».

Émue, Mme Sivi Malukisa qui vient de créer plus de 50 emplois directs avec son usine qui produit outre la pâte d’arachide, la sauce pili-pili, des confitures et du miel à partir des matières premières locales, a déclaré être « Le bout de la chaîne de différents projets du gouvernement et la preuve que tous ces programmes marchent. La RDC doit compter sur les femmes. Plus les femmes congolaises sont riches, la RDC sera riche. Les femmes ne travaillent pas pour elles seules mais pour toute la nation ».

Julien Paluku Kahongya a rassuré Mme Sivi de l’accompagnement du gouvernement tout en appelant d’autres entrepreneurs d’approcher le Fonds de Promotion de l’industrie-FPI qui réduit son taux d’intérêt à 6% pour tous et à 4% pour les femmes.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Mathias Ikem

 

 

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC. Le ministre Louis Watum appelle la FEC à travailler main dans la mains avec le secteur public

(Kinshasa. Photo de famille après la réception organisée par la FEC à l’honneur de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :