RDC/ESU. Le comité Pétillon Katembo sollicite l’appui des personnes de bonne volonté pour les travaux de finition de l’ISAM/Lubero

(Butembo. Vue d’une partie de la façade avant du nouveau bâtiment de l’ISAM/Lubero. Photo Les Coulisses).

« Nous tenons à donner aux étudiant(e)s les conditions les meilleures pour leur formation à l’ISAM. Voilà pourquoi nous nous battons pour achever les locaux. Mais seuls, nous ne pouvons rien. C’est pourquoi nous sollicitons l’appui et l’aide des personnes de bonne volonté de venir soutenir les efforts de construction, » a déclaré à la Rédaction centrale du journal Les Coulisses, le professeur Pétillon Katembo Kamavu, Directeur général de l’ISAM/Lubero. Les travaux de construction des auditoires et autres salles de l’Institut supérieur des Arts et Métiers (ISAM) Lubero évoluent normalement. L’imposant bâtiment sorti du sol est situé sur le site Soweto-Muthiri en ville de Butembo. Déterminé à offrir à la jeunesse congolaise une formation technique de qualité et dans de bonnes conditions de viabilité pédagogique, le comité de gestion dirigé par le professeur Pétillon Katembo Kamavu s’attèle à ce que les travaux soient exécutés dans les normes architecturales modernes jusqu’à leur étape de finition. Au-delà du peu qu’il génère, le comité Katembo Kamavu compte sur l’apport des hommes et des femmes de bonne volonté, soucieux de la formation de la jeunesse pour répondre aux défis de l’éducation et de la formation d’une nouvelle élite capable d’affronter les nouveaux défis.

D’une capacité de 24 auditoires bien aérés et 8 bureaux dont quelques auditoires déjà opérationnels, les travaux de construction déjà très avancés demandent des moyens colossaux auxquels l’Institution ISAM ne saurait faire face seule. C’est ce qui explique le cri de détresse du comité de gestion à l’égard de tous ceux et celles qui croient en l’avenir de la jeunesse. Car, plus que jamais, il est question de donner à l’institut un rayonnement national sur tous les plans. L’objectif poursuivi, outre la formation de qualité qui est donné aux futurs cadres, reste celui de doter l’ISAM d’un environnement propice au travail intellectuel répondant aux normes modernes de l’éducation pour faire appliquer à bon droit l’adage d’un esprit sain dans un corps sain.

Au total, cette institution d’enseignement supérieur compte former pour l’année académique 2023-2024 entre300 et 500 étudiant(e)s. Dans l’ensemble, l’ISAM/Lubero devrait compter une trentaine d’auditoires.

Le Directeur général de l’ISAM/Lubero, le professeur associé Pétillon Katembo Kamavu a tenu à saluer l’accompagnement dont son institution bénéficie de tous les quatre ministères sur lesquels reposent les enseignements que l’ISAM dispense, à savoir le ministère de l’ESU chapeauté par Muhindo Nzangi, celui de la Culture et Arts par Catherine Kathungu, celui de l’industrie par Julien Paluku Kahongya et celui de la formation professionnelle par Antoinette Kipulu.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contacts utiles : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

La Rédaction du journal Les Coulisses

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC/Nord-Kivu. L’ACOGENOKI ne connaît aucune crise de gestion. Les activités se déroulent conformément à ses statuts

(Ci-contre le télégramme du VPM Peter Kazadi en charge de l’Intérieur). Goma. L’Association des Coopératives …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :