RDC/Nord-Kivu. Le Lt-gén. Constant Ndima récupère la conduite de la guerre. Avec les mêmes défis

(Goma. Remise-reprise entre les généraux Constant Ndima et Marcel Mbangu en tenue Cdo)

Goma. Vendredi 17 mars 2023, il a été procédé à la remise -reprise effective entre les généraux Marcel Mbangu Mashita (commandant 3ème Zdéf) et Constant Ndima Kongba (gouverneur militaire du Nord-Kivu). Réhabilité, le lieutenant-général Constant Ndima reprend les fonctions de conduite des opérations militaires dans le Nord-Kivu, lui retirées en mai 2022 au profit du Commandant de la 3ème zone de défense. Le télégramme N°00/0848/EMG/Cmdt/2023 du 15 mars 2023 signé par le ChefEMG des FARDC, le lieutenant-général Christian Tshiwewe Songesa réhabilite le gouverneur militaire du Nord-Kivu dans l’intégralité de ses deux fonctions et attributions de gouverneur militaire du Nord-Kivu en application de l’arrêté N°MDNAC/CAB/006/2022 de réhabilitation du gouverneur militaire du Nord-Kivu pris par le ministre de la Défense nationale et Anciens combattants en décembre 2022. Que du temps perdu dans des tâtonnements qui ont permis à l’agresseur de gagner du terrain et d’infliger davantage de dégâts humains et matériels à la nation congolaise ! Ainsi donc, justice a été rendue puisque, sauf manquement grave à ses obligations d’officier général, on ne pouvait pas comprendre que son collègue en Ituri, le lieutenant-général Johnny Luboya Nkashama puisse jouer les deux fonction et attributions sauf au Nord-Kivu. Passé le rituel officiel, le gouverneur militaire du Nord-Kivu retrouve le front militaire avec les mêmes défis à relever. Le premier défi est celui de récupérer l’intégralité du territoire congolais du Nord-Kivu dont la partie sud est sous occupation rwandaise. Le deuxième défi est celui des effectifs au sein des FARDC. Le front n’a pas assez d’effectifs capables de pousser l’ennemi jusqu’à ses derniers retranchements (Rwanda). A ces deux grands défis, s’ajoute celui de la logistique. L’on peut bien procéder à des bombardements (aériens), mais les spécialistes en l’art de la guerre s’accordent à dire que les bombardements ne sont efficaces et productifs que si au sol, la troupe les accompagne et se bat. Ce qui fait défaut actuellement aux FARDC. Moins

d’effectifs, manque de motivation et de logistique adéquat. Voici l’intelligence de l’Arrêté ministériel N°MDNAC/CAB/006/2022 du ministre de la Défense nationale du 28 novembre 2022 portant réhabilitation dans la conduite des opérations du Gouverneur militaire du Nord-Kivu. « Par la conduite des opérations militaires dont le gouverneur militaire a la charge conformément à l’article 5, alinéa 2 de l’Ordonnance N°21/016 du 3 mai 2022, il faut entendre l’ensemble des activités au niveau opératif, à l’exclusion des activités opérationnelles du niveau tactique qui, elles, relèvent de la compétence respective des commandant secteurs et de leurs échelons subordonnés. »

La Rédaction du journal Les Coulisses, tout en félicitant et souhaitant plein succès au lieutenant-général Constant Ndima, gouverneur militaire du Nord-Kivu, lui rappelle qu’il sera jugé au résultat et que le résultat que le peuple congolais attend de lui, c’est la victoire finale qui passe par la neutralisation de cette gangrène. « Donnez le meilleur de vous-même pour mériter davantage la confiance du Commandant suprême des FARDC », dixit le ChefEMG Christian Tshiwewe.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Nicaise Kibel’Bel Oka

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

Agression de la RDC. Entre manipulation et offensive sur Kanyabayonga

  (Le général-major Chicko Tshitambwe en visite de troupes au front. Archives Les Coulisses). Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :