RDC/Sud-Kivu. Le P-DDRCS en atelier pédagogique avec les groupes armés locaux

(Uvira. Entourés du Gou-pro Théo Ngwabidje et du Coordo.national Tommy Tambwe, les participants posent pour la postérité) ?

Uvira. Quelles sont les causes des échecs des anciens programmes DDR1, DDRR et DDRRR et leurs faiblesses et en quoi le P-DDRCS est-il différent des programmes antérieurs ? Comment procéder après la reddition de combattants pour que règne enfin la paix dans la région ? C’est autour de cette problématique que s’est tenu du 10 au 12 mars 2022 à Uvira un atelier de compréhension sur le programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion communautaire et Stabilisation (P-DDRCS) en faveur des groupes armés locaux opérant dans l’espace Uvira, Fizi et Mwenga dans le Sud-Kivu. Une centaine de participants composés de groupes armés actifs et des facilitateurs communautaires pour la paix, les associations des jeunes pour le développement communautaire (AJDC) et des représentants des services publics de l’État y ont pris part. Ce, sur invitation du Coordonnateur national du P-DDRCS, Tommy Tambwe Ushindi. Afin de répondre à l’épineuse question de « Quels

projets capables d’aider à la fin des groupes armés partant à la violence pour le bien-être des ex-combattants et de la vie communauté ? », les participants, réunis en carrefour, ont établi la cartographie des groupes armés locaux et des groupes armés étrangers et leurs alliances mais également ont réfléchi sur des filières réalistes de formation pour les ex-combattants et les ressources naturelles susceptibles d’intéresser les communautés locales et les ex-combattants qui pourraient absorber le chômage et permettre une bonne et définitive réintégration communautaire et la stabilisation. Il faut, pour ce faire, des projets clairs et intégrateurs capables de renforcer la cohésion sociale et faire oublier aux ex-combattants la voie des armes. Ils ont, en outre, réfléchi sur l’identification et choix des sites pour les démobilisés, l’adhésion au programme et le choix des projets innovateurs à implémenter. Au cours dudit atelier, le Coordonnateur national Tommy Tambwe Ushindi a eu à solliciter la contribution des participants afin d’innover le P-DDRCS en rapport avec les 5 piliers stratégiques et a procédé par plusieurs exercices pédagogiques pour faciliter la compréhension basale de différentes innovations qu’apporte le nouveau programme. Il sied de signaler que l’atelier a bénéficié de l’appui financier de « Innovation Peacebuilding International » en partenariat avec l’Association des jeunes pour le Développement communautaire –AJDC. L’ouverture officielle de l’atelier a été faite par le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi jeudi 10 mars 2022, témoignant pour ainsi la volonté et la détermination du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi de ramener la paix dans cette partie du pays. La tenue dudit atelier à Karibu Lodge a été rehaussée de la présence des membres du conseil provincial de sécurité, du maire d’Uvira ainsi que du Chef de bureau de la MONUSCO et des membres de la société civile.  Le Coordonnateur national du P-DDRCS a procédé aussi à des consultations lors de son passage à Bukavu.

Justin Honlay

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC. Stéphanie Mbombo. Dignité dans la démission !

(Stéphanie Mbombo, Présidente du CRIC et la désormais ex-ministre. Photo Les Coulisses). Démission pour convenance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :