RDC. LeLt-Col Ndjike, porte-parole de la 34è Rég. mil. reçu à la Rédaction du journal Les Coulisses

(Le Lt-Col Guillaume Ndjike attentif aux explications de son hôte Kibel’Bel Oka. Crédit photos, Lt-Col Mak Hazukay).

Goma, dimanche 20 mars 2022, le porte-parole de la 34ème région militaire et de Sukola II, le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike a été l’hôte de Nicaise Kibel’Bel Oka, Directeur du journal Les Coulisses et du site www.lescoulissesrdc.info au siège du journal. Lors de cette visite surprise, le porte-parole des FARDC dans la Nord-Kivu a eu l’occasion d’admirer le travail abattu par ce média. Il a pu constater avec joie qu’il n’était pas dans une rédaction ordinaire mais dans un laboratoire des FARDC. Près de 20 tableaux retraçant les opérations Sukola I depuis ses débuts avec des officiers (vivants et morts) y sont emmurés. Le Lieutenant-colonel Guillaume Ndjike a reçu des explications sur lesdites images soutenant la volonté de neutraliser l’ennemi et de ramener la paix dans le Grand Nord. C’est une mémoire rendue possible par la magie de la photographie de presse et par ce souci de l’historien du présent de faire parler les faits et de les garder pour la postérité en ces temps où la tendance suicidaire dans cette région est à l’audiovisuelle condamnant pour ainsi à la disparition la presse écrite dans cette région, par ricochet, la mémoire (verba volant, scripta manent). Rappelant à son hôte la devise du journal les Coulisses « Être là où les faits se passent. Et témoigner objectivement », Nicaise Kibel’Bel Oka a fait savoir ses regrets de constater que des officiers des Forces armées de la RDC de passage ou vivant dans la région ne s’intéressent jamais à visiter cette rédaction unique qui garde leur histoire et l’histoire de la guerre contre les ADF/MTM. Cette visite a aussi été l’occasion d’aborder certains aspects de la communication. Se référant à la guerre en Ukraine, Nicaise Kibel’Bel Oka a brièvement abordé la communication en temps de guerre. Parce que les guerres actuelles sont avant tout médiatiques. Prenant en exemple la communication du président Zelensky, il a ressorti l’esthétique de la communication basée sur les éléments du langage qui sollicitent et font participer l’émotion et la fibre patriotique à la manière du théâtre d’Aristote pour une adhésion populaire. L’hôte du jour a promis de revenir pour des échanges approfondis sur le sujet. Il sied de signaler que le lieutenant-colonel Ndjike s’était fait accompagner par son collègue, lieutenant-colonel Mak Hazukay, porte-parole des opérations des forces mutualisées. La visite a été auréolée du début à la fin d’une coupe de vin offerte par la Rédaction.

La Rédaction du journal Les Coulisses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *