RDC. Le CIRC dans une matinée Médias à Goma

(Les délégués CICR lors des exposés sur la mission du CICR. Photo Les Coulisses).

Améliorer la connaissance et la perception du CIRC et de la Croix-Rouge RDC à travers leurs activités, faire connaître les plateformes digitales du CICR et explorer d’autres moyens de collaboration avec les médias, tel est l’objectif de la matinée Médias organisée par le Comité internationale de la Croix-Rouge, sous délégation des provinces du Nord et Sud-Kivu. Les exposés ont tourné autour de l’historique du CICR partant d’une projection d’images de la bataille de Solferino (Italie) et les souvenirs ramenés par Henry Dunant, la création du Comité internationale de la Croix-Rouge (CIRC) en 1862, la 1ère Convention de Genève qui décida de secourir les militaires blessés au front, en passant par les Mouvements de la Croix Rouge jusqu’à la mission du CICR. Le Mouvement de la Croix-Rouge comprend les sociétés nationales (Croix- Rouge nationales), la Fédération internationale et le CICR. Prenant tour à tour la parole, les 4 délégués du CICR, à savoir July Scheider (Coordonnatrice adjointe Protection), Nagham Awada (délégué communication Nord et Sud-Kivu), Alain Kyro (communication opérationnelle et Boyongo Kaya (communication publique) se sont relayés. Ils ont exposé sur le rôle du CICR dans sa mission de protéger et assister les victimes de guerre et autres situations de violence insistant sur les trois principes opérationnels : neutralité, impartialité et indépendance. La communication publique du CICR a tourné autour des points essentiels dans le souci d’améliorer le travail de terrain : Comment se faire accepter partout où le CICR opère ? La problématique humanitaire, le contexte prioritaire, le positionnement sur le terrain, la crédibilité et la confiance ainsi que la reconnaissance de l’impartialité. Enfin, la promotion du Droit international humanitaire (DIH), cet ensemble des règles visant à limiter les effets néfastes des conflits armés et protégeant les personnes qui ne participent pas ou plus aux hostilités. Représenté par le journaliste Vincent de Paul, la Croix-Rouge Nord-Kivu a retracé l’historique de la Croix-Rouge en RDC depuis l’État indépendant du Congo avec l’Association africaine de la Croix-Rouge, la Croix-Rouge belge en 1924 dans sa mission de construction des infrastructures sanitaires à la Croix-Rouge nationale le 1er mars 1961. Bref, les journalistes ont appris la mission du CICR, organisation impartiale, neutre et indépendante dans sa mission exclusivement humanitaire de protéger la vie et la dignité des victimes des conflits armés et autres situations de violences armées en RDC résumée par l’aide aux communautés touchées par la violence armée dans l’est de la RDC par des subventions à leurs besoins essentiels (distribution de secours d’urgence aux populations déplacées ou récemment retournées, fourniture des semences et autres outils aratoires, l’accès à l’eau potable, réhabilitation des centres de santé et des maisons d’écoute, réunification familiale, etc). Une trentaine de journalistes de Goma avait pris part à ladite matinée vendredi 10 juin 2022 à l’hôtel La Joie Plaza.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contacts utiles : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Justin Honlay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *