RDC. Wemba day à Goma sous le signe de la musique, vecteur de la paix entre les communautés

(Le président Patrick Renzo Dandy (micro à la main et en lunettes noires) présente Bébé Muswahili, grand sapeur de Kisangani. Ci-contre Freddy Mukina, sapeur kinois)

Ibiza garden dans la ville de Goma a accueilli les nombreux fans et disciples de l’artiste musicien Shungu Wembadio alias Ekumani papa Wemba dimanche 1er mai 2022. C’est à la double occasion de la commémoration du 6ème anniversaire de la disparition de papa Wemba, leur idole et de la fête du travail. La cérémonie organisée par le Club des amis de papa Wemba dans les Grands Lacs que dirige Patrick Renzo Dandy Aristocrate a connu une affluence de grand événement et de grande affluence surtout que le droit d’entrée à la soirée VIP fut gratuite avec l’élégance vestimentaire comme mode d’emploi. Le Club des amis de papa Wemba dans les Grands Lacs a tenu le public en haleine avec deux thèmes forts. La musique comme vecteur de la paix dans le Kivu et l’Ituri. Il a été question de réfléchir comment la musique, la seule drogue autorisée, peut et doit contribuer à ramener la paix dans le cœur et dans la vie des communautés afin d’instaurer une cohabitation pacifique entre tous, ce, malgré nos divergences. Le président du Club des amis de papa Wemba dans les Grands Lacs, Patrick Renzo Dandy Aristocrate a rappelé qu’au-delà de la guerre qui endeuille les populations de l’est, il y a aussi la vie à recréer par ma musique, cet art qui brave tout. Puis est venu le deuxième thème, à savoir 6 ans après la mort de papa Wemba. Quel héritage pour les jeunes artistes ? Papa Wemba comme modèle de la non conflictualité, de l’entente et de la musique moralisante. Voilà un exemple de créativité pour les jeunes artistes pour éclore leurs talents au bénéfice des mélomanes de la bonne musique. L’art de s’habiller est étroitement lié à l’art de se présenter, de parler, de cadencer, de se poser et d’attendre, a déclaré le président du Club.  Travailleur assidu, bosseur infatigable, papa Wemba le fut durant toute sa vie. Il comptait avant tout sur ses propres efforts (effo-perso) avant de regarder ailleurs. Le deuxième temps fort fut, tradition respectée, le podium de sapeurs. A l’occasion, deux grands sapeurs, disciples de la religion Kitendi, se sont affrontés en mode Sape offrant au public les merveilles et contours de l’élégance. Tous deux, invités d’honneur, sont venus de deux grandes villes de la RDC défiant pour ainsi les Gomatraciens dans leur tiédeur. Bébé Muswahili venu de la ville de Kisangani et Freddy Mukina de Kinshasa, la capitale ont mis le public dans la gaieté et la bonne humeur doublée d’ambiance à travers le duel des sapeurs qui s’est soldé par ni vainqueur ni vaincu, fairplay oblige. Majesté et noblesse, la mode participe particpe à la beauté, sécurise la personne et procure l’assurance.  En clôture de Wemba day, l’organisateur et président du Club des amis de papa Wemba dans les Grands Lacs, Patrick Renzo Dandy Aristocrate a exhorté les personnes élégantes de la ville de Goma à se ressaisir pour adhérer à la société des ambianceurs et des personnes élégantes (SAPE). Il a émis le vœu que Wemba day de 2023 soit plus excitant, plus englobant et plus tokoss pour toutes les personnes élégantes de la ville de Goma. La cérémonie a été animée par deux consœurs journalistes dont Yvonne Kapinga.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contacts utiles : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Nicaise Kibel’Bel Oka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *