RDC/Nord-Kivu. Nouveau bâtonnier, Félicien Hitimana se donne pour mission  » Construire la solidarité et la confiance  » au sein de l’Ordre

(Le bâtonnier Félicien Hitimana pour redynamiser l’Ordre au Nord-Kivu).

« Construire la solidarité et la confiance pour tirer le meilleur de la profession d’avocat ». Tel est le combat que le nouveau bâtonnier du Nord-Kivu, Me Félicien Hitimana mènera durant son mandat. Il l’a fait savoir publiquement lors de la campagne qui a abouti à son élection à la majorité écrasante de 266 voix sur 375 votants« Emporté par la ferme volonté de servir, de servir le Barreau, d’être plus proche de ses pairs. La solidarité nous rapproche ; elle nous éloigne de toute antivaleur donnant sur la division. » Rassembler le barreau qui volait en éclat. Qui mieux que Félicien Hitimana ne pouvait peindre avec élégance en mettant le couteau dans la plaie les maux qui gangrènent le Barreau du Nord-Kivu : « Avec

vous (nous) tous, je mènerai une guerre sans merci contre la corruption et les autres antivaleurs dans le milieu judiciaire (…) et le bâton que vous me confiez me permettra, avec le même Conseil de l’Ordre, de veiller au respect des règles éthiques et déontologiques. » Et de renchérir : « Ni pour menacer, ni pour régler des comptes, ni encore pour écraser l’avocat. » Ce discours, la plupart des avocats du Barreau du Nord-Kivu l’attendaient depuis longtemps. Voilà pourquoi ils n’ont pas hésité un seul instant d’accorder leur confiance à Félicien Hitimana (266 voix). Car, ils étaient fatigués des querelles intestines et des contradictions internes qui nuisaient depuis à l’honneur et à la dignité de cette noble profession. L’avocat, ce n’est pas la rue, moins encore des sit-in pour se confondre à tous ceux gens qui adorent les manifestations publiques au point de ronger sérieusement la valeur de la toge noire, robe presque sacrée qu’on ne peut brader dans la rue. Le combat du nouveau bâtonnier est rude tant les brebis galeuses sont dans la bergerie. Lui-même le reconnaît : « A propos du comportement de l’avocat, les archives des contentieux disciplinaires de notre Barreau indiquent la « permanence » des comportements déviants. Personne n’entend les cautionner ». Le bâtonnier Félicien Hitimana promet aussi renforcer les formations notamment dans les domaines juridiques variés, en mettant à la disposition du Barreau l’expertise la plus qualifiée, disponible au sein et en dehors du Barreau. C’est la seule arme pour affronter et combattre les défis permanents de la mauvaise administration de la justice. « Les formations, a renchéri le bâtonnier Hitimana, permettent de ranger le Barreau du Nord-Kivu en ordre utile tant au niveau national que sous régional. Briser la routine aide à trouver et à enlever les épines » afin non seulement d’être ouverts mais également compétitifs. L’autre défi reste de s’ouvrir, d’établir des relations saines de travail avec les magistrats dans le respect des domaines de chacun. Las magistrats sont des partenaires des avocats pour le bon fonctionnement de la bonne administration de la justice. Pour le bâtonnier Félicien Hitimana, le moment d’agir a sonné. Car, la négligence commence comme une infection puis elle ronge la conscience quand il y a léthargie. Jugement au résultat. La Rédaction du journal Les Coulisses ne peut que lui souhaiter, à lui et à son équipe, fructueux mandat.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Rédaction/Les Coulisses

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC/Nord-Kivu. L’ACOGENOKI ne connaît aucune crise de gestion. Les activités se déroulent conformément à ses statuts

(Ci-contre le télégramme du VPM Peter Kazadi en charge de l’Intérieur). Goma. L’Association des Coopératives …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :