Belgique/Culture. Mémoires du Congo fête ses 20 ans à Genval

(Genval. Thierry Claeys, le président de l’Asbl MdC partage des moments de joie avec le prince Lambert Kandala. Photo tiers).

Genval dans le Brabant wallon (Belgique). Une centaine de personnes, des Belges, des Congolais(es) et les amis de deux peuples se sont retrouvés pour fêter les vingt ans d’existence de l’Asbl Mémoires du Congo (MdC) dont le but est de pérenniser l’histoire que la Belgique partage avec le Congo, le Rwanda et le Burundi. Ouvrant les bans, le président de l’Asbl MdC, Thierry Clayes Bouuaert a remercié les participants d’avoir répondu présent à cette cérémonie culturelle saluant en même temps la mémoire, la richesse et le rayonnement au sein des communautés congolaises et belges. Il a honoré la présence remarquée du patriarche Jonas Mukamba Kadiata Nzemba, figure historique du monde politique congolais et l’un de monuments encore vivants de l’histoire active du Congo depuis l’indépendance. Les participants ont également eu une pensée pieuse pour le sénateur et ex-colonel FAZ Raymond Omba pene Djomba, ancien de la sécurité de Mobutu décédé à Kinshasa le 26 août 2022. Thierry Clayes Bouuaert a terminé par remercié la culture Tchokwe à l’honneur ce jour mémorable. Deux temps forts. D’abord, le prince Tshiyaze Shungula a pris la parole et a fait voyager les participants dans l’histoire du peuple tchokwe pour finir par rappeler : « Sans culture, le peuple n’existe pas. » Enfin, le patriarche Jonas Mukamba a rappelé à son tour, avec émotion l’histoire commune des Belges et Congolais(es) avec ses pages tragiques, compliquées et glorieuses avant de prôner le rapprochement des cultures pour un meilleur avenir belgo-congolais. Les festivités ont tourné autour d’un programme culturel dans une grande ambiance des retrouvailles. Les participants ont découvert et visité différents stands dont Bookutani qui consacre ses activités dans la promotion de la littérature congolaise suivi de présentation des livres et des séances de dédicace. La bande dessinée a été honorée par son maître Barly Baruti, le jeu d’orthographe avec Oliv Kayomo. Enfin le stand de MdC présentait une gamme de livres anciens sur l’histoire du Congo. Une autre présence saluée, celle du prince tchokwe Lambert Kandala dont la mission, a-t-il révélé, est d’aller à la rencontre de tous les Tchokwe à travers le monde. Pour rendre la fête davantage festive à la belgo-congolaise, la cuisine et la rumba congolaises ont été au rendez-vous et ont accompagné les participants à se régaler et à se trémousser. Une date à retenir pour les participants, celle du 1er octobre 2022 avec la remise de prix Emilie-Flore Faignond. A Genval, des souvenirs et des projections dans une ambiance chaleureuse dont seuls les Congolais (es) et ceux et celles qui ont goûté au tralala de la vie au Congo détiennent le secret. La passion du Congo au vrai sens du mot. Pour rappel, l’association MdC organise des forums, des projections, recueille des témoignages et publie une revue trimestrielle. L’Asbl MdC aborde plusieurs matières allant de l’administration territoriale, agronomie, enseignement, médecine, art, etc. A ce jour, 300 témoignages des Belges, Congolais(es) et autres personnalités ont été recueillis.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Reportage retranscrit par la Rédaction Les Coulisses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *