RDC. Professeur Kennedy Kihangi, candidat à la députation nationale. Toujours mieux servir Goma

(Professeur Kennedy Kihangi, maire de Goma en attente, l’homme du slogan Goma mupia, mambu mapia, maisha mapia).

« Goma mupia, mambu mupia. Maïsha mapia. C’est après moult réflexions, observations et analyses de la société congolaise singulièrement à partir de ma ville de Goma que j’ai finalement décidé de me présenter à la députation nationale ». Il se présente comme le candidat de l’espoir pour les habitants de la ville de Goma et promet de se servir de toutes les intelligences pour donner un plus à sa ville natale. Lui, c’est le professeur docteur Kennedy Kihangi Bindu, Secrétaire général académique de l’Université Libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL) et Maire en attente de la ville de Goma.

Sa vision est claire : « Valoriser le capital humain congolais parce qu’au-delà du scandale géologique, la RDC est aussi un scandale en ressources humaines. Dieu a doté ce pays des ressources humaines, des intelligences qui ont fait leur preuve dans le pays comme dans la diaspora. Il faut se servir désormais de ces intelligences pour le développement de notre cher et beau pays ».

Le professeur et candidat Kennedy Kihangi Bindu pense que le temps est venu de placer l’homme congolais au centre et de valoriser ses compétences pour bâtir un leadership très fort au cœur du continent africain.

Pour lier la parole à l’acte, le professeur candidat à la députation nationale se lance aussi dans la lutte en faveur d’une catégorie de personnes qu’on semble oublier mais surtout abandonner sans aucune attention particulière : les orphelins, les enfants de rue, les veuves, les personnes de 3ème âge.

Au-delà de cette préoccupation, il place la jeunesse parmi les priorités de sa lutte. Pour lui qui vit avec elle, l’encadre et forme cette jeunesse depuis des années, il faut une attention particulière à la jeunesse, poumon de la nation : « Elle mérite un encadrement sur tous les plans notamment des mécanismes d’insertion dans les milieux professionnels. Il faut orienter les jeunes intelligences dans les domaines de la technologie et des sciences mathématiques ».

La question légitime que l’on doit se poser est la suivante : « Comment utiliser les jeunes que l’université produit sinon à travers une formation qui prend en compte les réalités et attentes du présent et du futur et le professionnalisme. Pour ce faire, il faut sécuriser les ressources humaines dans leur expertise, cette jeunesse pour qu’elle soit capable par exemple de négocier dans différents domaines du présent et de l’avenir tels que les hydrocarbures, l’environnement, le climat, la pétrochimie, la géographie spatiale, l’intelligence artificielle, etc. »

Le professeur docteur Kennedy Kihanga Bindu, maire en attente de la ville de Goma et candidat à la députation nationale pour la circonscription électorale de Goma a déclaré à la Rédaction centrale du journal Les Coulisses : « Valoriser l’homme, c’est répondre aux besoins sociaux de base notamment l’accès à l’eau et à l’électricité, veiller sur la vie humaine qui est sacrée en garantissant la paix et la sécurité. Le temps est venu pour nous de croire aux valeurs, à la dignité humaine et surtout nous ne devons plus céder au populisme, à la démagogie. »

Voter pour celui qui connaît mieux la jeunesse, ses atouts, ses difficultés et ses projets d’avenir, c’est voter utile. Et le professeur Kennedy Kihanga Bindu, par son expérience et sa foi en l’avenir, incarne ce changement et est capable de le traduire en actes. Bien plus, il est plus proche de la population qui a accepté d’adhérer à son projet de société Goma mupia, mambu mapia, hayi mapia. Maisha mapia. Goma doit changer pour de bon et dans le bon.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Rédaction journal Les Coulisses

 

 

About NICAISE KIBEL'BEL OKA

Check Also

RDC. Stéphanie Mbombo. Dignité dans la démission !

(Stéphanie Mbombo, Présidente du CRIC et la désormais ex-ministre. Photo Les Coulisses). Démission pour convenance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :