RDC. Félix Tshisekedi valide la stratégie nationale du P-DDRCS et salue l’engagement de différents partenaires

(Kinshasa. Validation de la stratégie nationale. Ci-dessous différents partenaires pour la réussite du P-DDRCS)

« Avec la communauté, dans la communauté, par et pour la communauté », le plan stratégique s’appuie sur une approche décentralisée et tient compte des spécificités locales dans tout le processus de la prise des décisions stratégiques et opérationnelles. Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi a insisté lundi 4 avril 2022 lors de la validation par ses membres de la 2ème réunion du Comité de pilotage du P-DDRCS sur le fait que : « la stratégie nationale du P-DDRCS ne peut pas se suffire à elle-même. Son efficacité dépend de la mise en œuvre par différentes composantes impliquées et regroupées dans ledit comité. Que ledit plan est appelé à des ajustements qui requièrent des spécificités provinciales et sociales pour aider à la réussite de sa phase d’opérationnalisation ». Le Chef de l’État a renchéri devant différents partenaires qui accompagnent le Programme Désarmement, Démobilisation, Relèvement communautaire et Stabilisation, en sigle P-DDRCS que « valider la stratégie nationale découle de ce principe clé qui intègre les communautés qui doivent bénéficier de la paix et de la stabilité, gage de développement harmonieux. » Ce qui est le sens même de leur présence et de cette cérémonie qu’il préside personnellement à la cité de l’Union africaine. A la clôture de la validation par le comité de pilotage, il a enfin remercié l’engagement des partenaires pour la réussite de la stratégie nationale du P-DDRCS notamment dans les zones à conflits pour le retour d’une paix durable.

Prenant à son tour la parole, le Coordonnateur national du P-DDRCS, Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi a présenté la synthèse de la stratégie nationale partant du contexte et de sa justification, des objectifs à atteindre, des cibles. Bien naturellement, revenant sur les programmes antérieurs, le Coordonnateur national du P-DDRCS est revenu sur les causses de leurs échecs mais également les innovations apportées à ce nouveau programme, les principes directeurs qui le guident, la théorie de changement, le cadre institutionnel et le mode de gestion décentralisée des provinces. Bref, la mise en œuvre du P-DDRCS tient compte des thèmes transversaux et les modalités de sa gestion du suivi et évaluation en ayant à l’esprit les plaintes et les risques potentiels. Diplomates, représentants des bailleurs des fonds et différents partenaires  (Banque mondiale, Banque africaine de développement, la Grande Bretagne, le Japon, la Chine, l’Union européenne, la RSSG Mme Bintou Keita, l’Union africaine et les représentants du système des Nations-unies en RDC ) qui accompagnent le P-DDRCS ont non seulement confirmé leur engagement mais également salué le leadership du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi dans l’élaboration et l’adoption de ce document stratégique pour la paix et la croissance inclusive en RDC.

Le P-DDRCS a été conçu, dans la vision du nouveau leadership de la RDC, comme un instrument capital et efficace à la résolution des conflits et à la cohésion sociale dans les zones ciblées afin de contribuer à la restauration de l’autorité de l’État dans lesdites zones affectées depuis des décennies par différents conflits.

Les Coulisses/Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *