RDC. Kinshasa a abrité la 6ème semaine annuelle SADC d’industrialisation de la chaîne de valeurs régionale

(Kinshasa. Quelques temps forts de l’événement dot la remise des chèques. Photos tiers).

« Tous les 16 pays membres de la Communauté de développement des États de l’Afrique australe, en abrégé SADC, se sont convenus de signer (sa) révolution industrielle au regard de différentes ressources naturelles dont ils disposent en prenant pour modèle l’Accord de coopération RDC-Zambie sur les batteries électriques. Ce, à travers une mise en contribution des subventions pour booster le secteur de l’industrie. » C’est en ces termes que le ministre congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya donne l’économie de la 6ème semaine annuelle d’industrialisation de la zone SADC sous le thème du développement de la chaîne de valeurs régionale des pays de la SADC. L’un des objectifs phares de cette 6ème semaine annuelle est de mutualiser les énergies et les intelligences pour booster ce secteur de l’industrie en renforçant la transformation locale des ressources nationales grâce effectivement à la mise en contribution des subventions déjà reçues et à venir. En lançant le programme des subventions à l’industrialisation et aux secteurs de production (SIPS), le ministre congolais de l’Industrie a annoncé la contribution d’une bagatelle somme de 757.219 euros de l’Union européenne et du gouvernement allemand  pour trois subventions dont l’une portant sur la chaîne de valeurs du cuir pour la Tanzanie et le Zimbabwe et les deux autres sur les produits pharmaceutiques et médicaux au bénéfice de la Namibie et de l’Afrique du Sud également dans le secteur agroalimentaire de la zone SADC. A cet effet, le ministre Julien Paluku Kahongya est passé de la parole aux actes en procédant à la remise des chèques bancaires aux lauréats.

La 6ème semaine annuelle d’industrialisation de la SADC portant sur le développement des chaînes de valeurs régionales de l’espace SADC a eu pour grands objectifs de réfléchir sur le développement desdites chaînes de valeurs dans l’espace SADC. Durant quatre jours, soit du 2 au 5 août 2022, plusieurs exposés sur le partage des expériences ont nourri les échanges. S’en est suivie une foire des produits industriels au musée national où se tenait ce rendez-vous d’affaires. A la clôture, le 6 août 2022, les différentes délégations et industriels des pays membres, hôtes de Julien Paluku Kahongya, ont fait une randonnée touristique sur le majestueux fleuve Congo à bord de deux bateaux de la société Majestic River jusqu’à la Zone économique spéciale de Maluku en plein aménagement grâce à l’accompagnement du gouvernement à travers les avantages fiscaux, parafiscaux et douaniers. Répondant à une question de la presse, le ministre congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a donné un éclairage utile sur les piliers principaux sur lesquels la SADC compte révolutionner l’industrie de manière à offrir au monde des produits de gamme locale, à savoir l’agriculture, le secteur pharmaceutique et le secteur des mines. Pour Julien Paluku Kahongya : « Face à une très forte demande mondiale notamment avec l’interdiction d’ici 10 ans des moteurs thermiques dans l’espace Union européenne, les pays membres de la SADC, au cœur de cette transformation énergétique, doivent logiquement et impérativement capter ce marché mondial en ce qu’ils constituent un panel sur l’industrie verte des minerais dont ils regorgent. » Le ministre Julien Paluku Kahongya a exhorté les opérateurs économiques à monter des projets bancables dans le cadre de la création des chaînes de valeurs pour bénéficier des fonds disponibles dans les domaines de l’agro-industrie, minerais, pharmaceutique pour enfin accompagner les efforts des gouvernements membres de la SADC à créer des emplois qui sont un levier de la lutte contre le chômage et la pauvreté et un soutien à l’économie de cet espace. Il a, enfin, encouragé les industries qui sont dans la chaîne de valeurs à stimuler la production au niveau intérieur.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Rédaction centrale/Les Coulisses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *