Gaborone. Félix Tshisekedi invite les opérateurs économiques du Botswana à investir en RDC

Gaborone. Jeudi 11 mai 2023. Le Président de République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi a invité les opérateurs économiques botswanais à venir investir dans son pays qui offre d’énormes opportunités d’affaires : « Ma visite dans ce pays frère et ami s’inscrit dans cette nouvelle dynamique d’intensification de relations à tous les niveaux. Car le Botswana et la RDC ont tous deux des atouts considérables pour bâtir des économies fortes, prospères et robustes pour le bien-être de nos populations respectives. En contrepartie, à notre tour, nous pouvons vous offrir premièrement une position géographique qui fait de la RDC des portes d’entrée en Afrique centrale, en Afrique de l’ouest à proximité de l’océan atlantique et l’ouverture vers des pays d’Afrique de l’est débouchant sur l’océane indien. Secundo, la RDC représente un marché de près de 100 millions de consommateurs. Tertio, la RDC offre une stabilité juridique dans les relations d’affaires dans ce pays où il fait bon d’investir. Quarto, le potentiel non négligeable des ressources naturelles, d’importants gisement du gaz et du pétrole. Quinto, le grand projet d’Inga s’il est développé dans toutes ces phases peut transformer de l’énergie jusqu’aux confins de l’Afrique australe et au Botswana. » Le président Tshisekedi dit être engagé dans le changement du paradigme d’une économie extravertie à celui d’une transformation de nos ressources naturelles sur place. Voilà pourquoi il invite les opérateurs économiques botswanais à venir investir en RDC. Cet appel a été lancé à la clôture du forum d’affaires RDC- Botswana. Le forum d’affaires RDC- Botswana a été axé sur le partage d’expériences dans plusieurs domaines dont l’industrie de diamant et le développement d’une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries et des véhicules électriques mais aussi l’agro-industrie.

Devant le président Félix Tshisekedi de la RDC et son homologue Mokgweetsi Masisi du Botswana ainsi que de nombreux opérateurs économiques, le ministre rd-congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a développé avec brio les différentes étapes déjà franchies par la RDC dans le méga projet de l’installation d’une première usine de fabrication des précurseurs des batteries électriques dans la province du Haut-Katanga. Après avoir apprécié à leur juste valeur les opportunités d’affaires du Botswana et puisé l’expérience de ce pays ami dans son partenariat entre l’État et le privé notamment dans l’industrie du diamant et vendu celles de la RDC aux opérateurs économiques du Botwana, le ministre rd-congolais de l’Industrie a invité le Botswana à rejoindre ce grand projet de l’industrie des batteries puisqu’il dispose également d’autres minéraux stratégiques qui entrent dans la fabrication des batteries et des véhicules électriques. Mais également à venir investir dans les zones économiques spéciales (ZES) qui offrent des facilités attractives bénéfiques aux investisseurs.

Dans la suite du Chef de l’État, qui n’a cessé de rappeler qu’il faut vendre la vraie image de la RDC pays solution, Julien Paluku Kahongya, ravi de la présentation du DG de l’ANAPI qui a déroulé toutes les opportunités d’affaires en RDC, invite le Botswana à rejoindre la RDC pour développer ensemble les chaînes de valeur de l’industrie des batteries et des voitures électriques, à l’instar de la Zambie. Frappé par tant d’opportunités qu’offre la RDC, le ministre botswanais de l’industrie, Mmusi Kgafela a appelé les investisseurs de son pays à capter désormais les opportunités qu’offre la République démocratique du Congo. Emboîtant les pas à son ministre, le Président du Botswana, Mokgweetsi Masisi a indiqué que le marché de la RDC, au regard du nombre élevé des consommateurs, doit intéresser davantage les opérateurs économiques botswanais.

Ce rendez-vous d’affaires a été sanctionné par la signature d’un mémorandum d’entente entre l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements- ANAPI et l’Agence des Investissements du Botswana. Il y a lieu de signaler que le Chef de l’État congolais a visité le plus grand gisement mondial du diamant. Il en a profité pour procédé à l’ouverture pour la toute première fois de l’ambassade de la RDC à Gaborone.

Nous vous donnons la vraie information et nous en payons le prix. Soutenez-nous. Votre contribution financière est attendue. Contact utile : +243 998 190 250 et/ou +243 824 244 844

Mathias Ikem

 

 

 

 

 

About LESCOULISSESRDC

Check Also

Kinshasa/RDC. 7ème semaine agricole française. Julien Paluku invite les opérateurs économiques à produire et transformer localement

La 7ème semaine française sur la transformation des produits agricoles a réuni différents investisseurs français …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :